Navigation – Plan du site

La couverture lœssique d’Eure-et-Loir (France) :Potentiel pédo-sedimentaire et organisation spatiale

The loess cover of Eure-et-Loir (France): pedo‑sedimentary potential and spatial organization
Quentin Borderie, Gabriel Chamaux, Hugo Roussaffa, Michel Douard, Émilie Fencke, Marie‑Angélique Rodot, Pierre Perrichon et Hervé Selles
p. 389-400

Résumés

Le programme QuOrEL (Inventaire des formations limoneuses Quaternaire d’Origine éolienne en Eure-et-Loir) étudie les caractéristiques spatiales de la couverture limoneuse lœssique pléistocène d’Eure-et-Loir, un département situé en limite sud de la zone de couverture continue à sub-continue des lœss, à plus de 150 km des sources de limons. Il s’attache à recenser et à harmoniser la documentation concernant les enregistrements pédo-sédimentaires, selon une approche géomorphologique et géoarchéologique. L’objectif est d’analyser les séquences présentes, leur variabilité à l’échelle du département, et leur intégration dans les modèles chrono-stratigraphiques du nord de la France et de l’Europe occidentale. La méthode employée associe un inventaire documentaire, des prospections de terrain et des diagnostics et fouilles archéologiques. Les données sont regroupées dans une base de données accessible en ligne, et un système d’information géographique. En décembre 2016, la base de donnée contient 79 documents-source, pour un total de 130 mentions de séquences pédo-stratigraphiques. Cette documentation renseigne surtout la moitié nord du département, et sa fiabilité est hétérogène, depuis les observations du xixe siècle, jusqu’aux recherches géoarchéologiques les plus récentes. Les résultats montrent que le potentiel pédo-sédimentaire du département est riche pour la fin du Quaternaire, et plus particulièrement le Pléistocène supérieur et l’Holocène. Des accumulations de plus 7 m sont conservées localement, les caractères locaux des séquences (texture, carbonatations, cycles climatiques observables) ont permis de délimiter six zones dans la couverture limoneuse de plateau et cinq dans les formations de versant. Les enregistrements de l’Eemien et du Début Glaciaire y sont bien représentés, notamment à Chaudon, où se trouve un complexe de sol début Weichselien. La poursuite de l’inventaire et sa mise à jour régulière permettra d’affiner ce premier zonage. En particulier, la révision de la coupe de Chaudon permettra de classer cette séquence à l’inventaire du patrimoine géologique régional, pour en assurer la protection. Enfin, bien que les séquences de plateau soient hydromorphes et polyphasées, elles doivent être davantage explorées, car elles contiennent des sites du Paléolithique bien préservés, comme à Illiers-Combray. Cet inventaire pédo-sédimentaire constitue déjà un outil régional pour la recherche archéologique, la détection de sites préhistoriques et les modalités d’enregistrement et de transformation des formations pléistocènes et holocènes.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en septembre 2019.

Plan

1 - Introduction
2 - Méthode de l’inventaire documentaire et pédo-sédimentaire
3 - Les premiers résultats : bilan de la documentation
3.1 - historique de l’acquisition des données sur le département
3.2 - Apports et limites des données disponibles
4 - l’Eure-et-Loir : un riche potentiel d’enregistrements pédo-sédimentaires de la fin du quaternaire
4.1 - Les archives pédo-sédimentaires de plateau
4.1.1 - Zone de plateau P1
4.1.2 - Zone de plateau P2
4.1.3 - Zone de plateau P3
4.1.4 - Zone de plateau P4
4.1.5 - Zone de plateau P5
4.1.6 - Zone de plateau P6
4.2 - Les archives pédo-sédimentaires des versants
4.2.1 - Zone de versant V1
4.2.2 - Zone de versant V2
4.2.3 - Zone de versant V3
4.2.4 - Zone de versant V4
4.2.5 - Zone de versant V5
4.3 - Organisation générale de la couverture limoneuse et points de comparaison extra-régionaux
5 - Une affaire à suivre

Aperçu du texte

1 - Introduction

Les caractéristiques spatiales de l’enregistrement pédo-sédimentaire pléistocène des formations superficielles limoneuses d’origine éolienne sont souvent abordées à l’échelle européenne (Van Vliet-Lanoe, 1986 ; Haase et al., 2007 ; Antoine et al. 2016), supra-régionale voire régionale (Lautridou, 1985 ; Antoine et al., 1998 ; Sommé, 2013 ; Haesaerts et al. 2013, 2016). Beaucoup plus rarement, l’analyse est faite à une échelle départementale. De plus, l’attention est habituellement portée de manière privilégiée sur les aires proches des sources d’approvisionnement en limon et reconnues pour la qualité des enregistrements (Antoine, 1988 ; Antoine et al. 2003a), plus rarement sur les aires plus éloignées, comme c’est le cas dans cette étude.

Il est proposé ici d’analyser l’état de la documentation et des enregistrements pédo-sédimentaires d’un secteur localisé au sud de la zone de couverture continue à sub-continue des lœss de la France du Nord (Antoine et al., 2016), à ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Quentin Borderie, Gabriel Chamaux, Hugo Roussaffa, Michel Douard, Émilie Fencke, Marie‑Angélique Rodot, Pierre Perrichon et Hervé Selles, « La couverture lœssique d’Eure-et-Loir (France) :Potentiel pédo-sedimentaire et organisation spatiale », Quaternaire, vol. 28/3 | 2017, 389-400.

Référence électronique

Quentin Borderie, Gabriel Chamaux, Hugo Roussaffa, Michel Douard, Émilie Fencke, Marie‑Angélique Rodot, Pierre Perrichon et Hervé Selles, « La couverture lœssique d’Eure-et-Loir (France) :Potentiel pédo-sedimentaire et organisation spatiale », Quaternaire [En ligne], vol. 28/3 | 2017, mis en ligne le 01 septembre 2019, consulté le 24 novembre 2017. URL : http://quaternaire.revues.org/8331 ; DOI : 10.4000/quaternaire.8331

Haut de page

Auteurs

Quentin Borderie

 CNRS, UMR 7041 ArScAn, 21 allée de l’université, FR-92023 NANTERRE. Courriel : quentin.borderie@eurelien.fr;  Service de l’archéologie du Conseil départemental d’Eure-et-Loir, allée M. Valin, FR-28000 CHARTRES.

Articles du même auteur

Gabriel Chamaux

Service de l’archéologie du Conseil départemental d’Eure-et-Loir, allée M. Valin, FR-28000 CHARTRES. Courriel : gabriel.chamaux@eurelien.fr

Hugo Roussaffa

GeoDatup Parc technologique du Canal 7, rue Hermès FR-31520 RAMONVILLE ST-AGNE. www.geodatup.fr. Courriel : contact@geodatup.fr

Michel Douard

Service de l’archéologie du Conseil départemental d’Eure-et-Loir, allée M. Valin, FR-28000 CHARTRES.

Émilie Fencke

Service de l’archéologie du Conseil départemental d’Eure-et-Loir, allée M. Valin, FR-28000 CHARTRES.

Marie‑Angélique Rodot

Service de l’archéologie du Conseil départemental d’Eure-et-Loir, allée M. Valin, FR-28000 CHARTRES.

Pierre Perrichon

Service de l’archéologie du Conseil départemental d’Eure-et-Loir, allée M. Valin, FR-28000 CHARTRES.

Hervé Selles

Service de l’archéologie du Conseil départemental d’Eure-et-Loir, allée M. Valin, FR-28000 CHARTRES.

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Association française pour l’étude du Quaternaire
  • Revues.org