Navigation – Plan du site

Les processus de formation et évolution des dépressions fermées du golfe du lion au cours du pléistocene supérieur et du tardiglaciaire

Formation processes and evolution of enclosed depressions of gulf of Lion (South of France) during the upper pleistocene and the lateglacial
Jean‑Michel Carozza, Muriel Llubes, Laurent Carozza, Mihaela Danu et Mélodie David
p. 323-336

Résumés

L'objectif de ce travail est, à partir de l'étude des deux dépressions fermées de Canohès et de Sigean, de proposer un modèle génétique de formation de ces formes autour du golfe du Lion à partir de travaux de terrain (tomographie de résistivité électrique et carottage). La chronostratigraphie des séquences étudiées repose sur 32 dates 14C. Ce travail permet de dater l'arrêt de l'action éolienne dans les Corbières maritimes et en Roussillon entre 16,2 et 15,2 cal ka BP. Cet arrêt est mis en relation avec l'augmentation progressive de l'humidité et le passage à un bilan hydrologique positif des dépressions qui se traduit par la remontée de l'aquifère. L'apparition de conditions humides permanentes vers 11,2 cal ka BP conduit à la formation de plans d'eau ou de zones palustres pérennes. Le rôle respectif de l'efficacité du vent et des variations verticales de l'aquifère est discuté comme facteurs explicatifs de la morphologie et de la chronologie de l'évolution des dépressions. Le creusement des dépressions résulte, durant les phases froides et sèches du Pléistocène, de l'interaction entre intensité de l'érosion éolienne et la position basse de la frange capillaire. Celle-ci joue le rôle de niveau de base local et détermine le potentiel d'érosion éolien. Si l'aquifère est suffisamment proche de la surface, la topographie façonnée par le vent est alors plane et se cale sur le niveau de la nappe (cas des systèmes dits « humides). Si la nappe est trop profonde, alors elle n'a aucun rôle dans le façonnement des dépressions (cas des systèmes dits « secs »). Nous proposons une typologie des dépressions basée sur ce critère et qui oppose dépressions en forme de bol et dépressions à fond plat.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en septembre 2019.

Plan

1 - Introduction
2 - Zone d'étude
3 - Méthodes
4 - Résultats
4.1 - Géométrie du fond et évolution de la dépression de Canohès - La Prade
4.1.1 - Les données des profils ERT
4.1.2 - Les données de carottage
4.1.3 - Chronologie
4.2 - Géométrie du fond et évolution de la dépression de Sigean - Sainte-Croix
4.2.1 -  Données des profils ERT
4.2.2 - Les données de carottage
4.2.3 - Chronologie
5 - Discussion
6 - Conclusion

Aperçu du texte

1 - Introduction

L'efficacité du vent comme agent d'érosion au cours du Pléistocène et les différentes formes qui en résultent, ont été décrites de longue date autour de la Méditerranée nord occidentale (Cazalis de Fondouce, 1879 ; Marcelin, 1926 ; 1950 ; Gabert, 1950 ; Derruau, 1968 ; Ambert, 1973, 1988, 2013 ; Ambert & Clauzon, 1992 ; David & Carozza, 2013). Les mésoformes représentées par les dépressions fermées ont particulièrement retenu l'attention du fait de leur importance numérique (175 dépressions identifiées en Languedoc-Roussillon, David et Carozza, 2013), de la surface couverte par ces formes (près de 200 km2), de leur empreinte dans le paysage, de l'originalité de ce modelé aussi bien dans les basses plaines littorales (Ambert et Clauzon, 1992) que, ce qui est plus méconnu, dans le piémont de la Montagne Noire (Mouline, 1970 ; Bertrand, 1990) et de l'importance de ces formes dans la géodynamique littorale au cours du Pléistocène supérieur (Ambert, 1994). Ces dépressions...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean‑Michel Carozza, Muriel Llubes, Laurent Carozza, Mihaela Danu et Mélodie David, « Les processus de formation et évolution des dépressions fermées du golfe du lion au cours du pléistocene supérieur et du tardiglaciaire », Quaternaire, vol. 28/3 | 2017, 323-336.

Référence électronique

Jean‑Michel Carozza, Muriel Llubes, Laurent Carozza, Mihaela Danu et Mélodie David, « Les processus de formation et évolution des dépressions fermées du golfe du lion au cours du pléistocene supérieur et du tardiglaciaire », Quaternaire [En ligne], vol. 28/3 | 2017, mis en ligne le 01 septembre 2019, consulté le 23 novembre 2017. URL : http://quaternaire.revues.org/8274 ; DOI : 10.4000/quaternaire.8274

Haut de page

Auteurs

Jean‑Michel Carozza

 Université de La Rochelle; LIENSS - UMR 7266, rue Olympe de Gouges, 17000 La Rochelle. Courriel : jean-michel.carozza@univ-lr.fr

Articles du même auteur

Muriel Llubes

GET - UMR 5563, 14 Avenue Edouard Belin, 31400 Toulouse. Courriel : muriel.llubes@legos.obs-mp.fr

Articles du même auteur

Laurent Carozza

 GEODE - UMR 5602, Maison de la Recherche, 5 allée A. Machado, 31058 Toulouse Cedex. Courriel : Laurent.carozza@univ-tlse2.fr

Articles du même auteur

Mihaela Danu

Alexandru Ioan Cuza University of Iasi, Faculty of Biology, Research DepartementCarol I Bd., 20A, 700505, Iasi, Romania. Courriel : Danum2007@yahoo.com

Articles du même auteur

Mélodie David

GEODE - UMR 5602, Maison de la Recherche, 5 allée A. Machado, 31058 Toulouse Cedex. Courriel : melodie.david@univ-tlse2.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Association française pour l’étude du Quaternaire
  • Revues.org