Navigation – Plan du site

L’Érosion agricole d’un petit bassin versant lorrain depuis 2000 ans : Géoarchéologie de la LGV-Est européenne

The agricultural erosion in a small catchment in Lorraine since 2,000 years: Geoarchaeology along the TGV-Est line
Vincent Ollive, Thomas Ernst, Justine Franck, Nicolas Meyer, Laurent Thomashausen et Sébastien Viller
p. 27-37

Résumés

Le long du tracé LGV-Est, pendant les opérations de diagnostics et de fouilles INRAP, un grand nombre de données archéologiques et géoarchéologiques a été acquis dans un petit bassin versant lorrain. Une approche spatiale a été engagée afin d’intégrer à la fois les données de terrain, les données topographiques Lidar ainsi que les changements des surfaces agricoles et forestières entre le XVIIIe et le XXe siècle. Une telle approche pluridisciplinaire, appliquée à l’étude du bassin versant d’Outremont (11 km2), met en évidence l’impact anthropique sur l’érosion des sols ainsi que la dynamique du paysage au cours des derniers millénaires. Parmi les quatre phases morpho-sédimentaires reconnues, l’influence du remembrement et de la mécanisation de l’agriculture au XXe siècle conduit à un taux d’érosion supérieur (7-15 mm.an-1) aux taux documentés pour la fin de l’Antiquité principalement causés par la déforestation et la mise en culture (0,5-5 mm.an-1). L’époque médiévale correspond à une période de stabilité géomorphologique.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en mars 2018.

Plan

- Introduction
2 - Contexte environnemental et archéologique
2.1 - Contexte physique
2.2 - Contexte archéologique
3 - Matériel et méthodes
3.1 - Les données cartographiques
3.1.1 - La topographie
3.1.2 - Le couvert végétal
3.2 - Les données de terrain
3.3 - Les datations
4 - Résultats
4.1 - Zone 1
4.2 - Zone 2
4.2.1 - Mise en culture moderne
4.2.2 - Les dépressions circulaires
4.2.3 - Les traces agricoles anciennes
4.3 - Zone 3
4.4 - Zone 4
4.4.1 - La plaine alluviale antique
4.4.2 - Les dynamiques de versant tardi-antique et moderne
5 - Discussion
5.1 - Phases géoarchéologiques
5.1.1 - Phase 1 : IIe siècle avant J.-C.- 275 après J.-C.
5.1.2 - Phase 2 : 275-475 après J.-C.
5.1.3 - Phase 3 : 475-1800 après J.-C.
5.1.4 - Phase 4 : 1800-2012
5.2. Le changement de faciès des dépôts colluviaux
6 - Conclusion

Aperçu du texte

- Introduction

Dans le cadre des travaux de la LGV-Est Européenne, plusieurs opérations de recherche archéologique (diagnostics et fouilles) ont été réalisées par l’INRAP sur l’ensemble du tracé linéaire et des zones de dépôt périphériques. Leur objectif était de documenter l’évolution de l’occupation humaine et de son environnement à toutes les périodes et d’identifier les origines de ces changements. Elles ont permis de traverser plusieurs petits bassins versants localisés autour de buttes témoins caractéristiques du Plateau lorrain (nord-est du Bassin parisien) où la succession de terrains géologiques, plus ou moins cultivables et sensibles à l’érosion, influence l’occupation humaine et l’utilisation du sol.

En fonction des contraintes environnementales (climat) ou sociétales (démographie et économie), les sociétés anciennes ont pu adapter et modifier leur implantation, l’utilisation du sol et leurs pratiques agricoles à la nature des terrains (lithologie, pente, exposition). Or,...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Vincent Ollive, Thomas Ernst, Justine Franck, Nicolas Meyer, Laurent Thomashausen et Sébastien Viller, « L’Érosion agricole d’un petit bassin versant lorrain depuis 2000 ans : Géoarchéologie de la LGV-Est européenne », Quaternaire, vol. 27/1 | 2016, 27-37.

Référence électronique

Vincent Ollive, Thomas Ernst, Justine Franck, Nicolas Meyer, Laurent Thomashausen et Sébastien Viller, « L’Érosion agricole d’un petit bassin versant lorrain depuis 2000 ans : Géoarchéologie de la LGV-Est européenne », Quaternaire [En ligne], vol. 27/1 | 2016, mis en ligne le 01 mars 2018, consulté le 26 juillet 2017. URL : http://quaternaire.revues.org/7518 ; DOI : 10.4000/quaternaire.7518

Haut de page

Auteurs

Vincent Ollive

INRAP, Centre Archeologique de Metz, Direction interregionale Grand-Est nord, 12 rue de Meric, CS 80005, FR-57063 METZ cedex 2. Courriel : vincent.ollive@gmail.com; Université de Lorraine, EA 7304 ≪ LOTerr ≫, Campus Lettres et Sciences Humaines, 23 Boulevard Albert Ier, BP 13397, FR-54015 NANCY

Thomas Ernst

INRAP, Centre Archeologique de Metz, Direction interregionale Grand-Est nord, 12 rue de Meric, CS 80005, FR-57063 METZ cedex 2.  Courriel: thomas.ernst@inrap.fr

Justine Franck

INRAP, Centre Archeologique de Metz, Direction interregionale Grand-Est nord, 12 rue de Meric, CS 80005, FR-57063 METZ cedex 2. Courriel: justine.franck@inrap.fr

Nicolas Meyer

INRAP, Centre Archeologique de Metz, Direction interregionale Grand-Est nord, 12 rue de Meric, CS 80005, FR-57063 METZ cedex 2.Courriel: nicolas.meyer@inrap.fr

Laurent Thomashausen

INRAP, Centre Archeologique de Metz, Direction interregionale Grand-Est nord, 12 rue de Meric, CS 80005, FR-57063 METZ cedex 2.Courriel: laurent.thomashausen@inrap.fr

Sébastien Viller

INRAP, Centre Archeologique de Metz, Direction interregionale Grand-Est nord, 12 rue de Meric, CS 80005, FR-57063 METZ cedex 2.Courriel: sebastien.viller@inrap.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Association française pour l’étude du Quaternaire
  • Revues.org