Navigation – Plan du site

 Enregistrement stratigraphique de l’holocène en baie d’Audierne : impact morphologique des tempêtes

Alain Hénaff, Brigitte Van Vliet-Lanoe, Christophe Delacourt, Jérôme Goslin, Bernard Hallégouët et Aurélie Penaud
p. 87-104

Résumés

Notre étude vise à comprendre l’enregistrement stratigraphique de l’Holocène en baie d’Audierne, un secteur de la côte française très exposé aux houles atlantiques. Des transects de forage et des suivis stratigraphiques sur coupes ont été effectués afin de déterminer l’environnement chronologique des dépôts holocènes et la manifestation de tempêtes. Les formations littorales actuelles sont essentiellement contemporaines de l’Holocène supérieur, surtout depuis l’époque romaine, avec quelques traces d’événements plus anciens. La formation des dunes s’est probablement initiée vers 5 000 ans cal. BP, mais les champs de dunes ne sont apparus que depuis 3 000 ans cal. BP. Le cordon littoral récent s’est formé de 800-1 100 AD à aujourd’hui ; il n’en subsiste actuellement que le revers. Les traces de tempêtes les mieux enregistrées, parfois associées à une rupture de cordon, semblent être liées à des épisodes de refroidissement instable après une période chaude. Certaines sont clairement liées à un contexte froid instable. Des tempêtes hivernales millénaires ont impacté le trait de côte immédiatement avant l’Anomalie Climatique Médiévale, dans un contexte voisin de l’actuel. Nous montrons que l’efficacité maximale en termes de retrait du trait de côte a été atteinte pendant le Petit Age Glaciaire, avec des séries d’événements étalés sur plusieurs jours ou semaines, probablement en relation avec une exportation sédimentaire vers la zone infratidale ou le large. Les formations dunaires de la baie d’Audierne sont une conséquence directe de la restauration des plages après les grandes tempêtes, souvent lors d’événements négatifs NAO secs et venteux en été.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juin 2017.

Plan

1 - Introduction
2 - Environnement géologique et géomorphologique
2.1 - La Bretagne
2.2 - La baie d’Audierne
3 - Méthodes
4 - Les données : l’enregistrement stratigraphique
4.1 - Observations anciennes en zone littorale
4.2 - Coupes de Pors-Carn
4.3 - Transect de sondages Pors-Carn - Lescors
4.4 - La brèche de Prat-an-Dorchen
4.5 - Transect Tronoën (Tr)
5 - Discussion
5.1 - L’arrivée de la transgression
5.2 - Mise en place des champs dunaires (de 3 050 à 2 300 ans cal. bp) : les « dunes préhistoriques »
5.3 - La destruction de la barrière littorale (2 300 BP - présent) : les « dunes historiques »
5.4 - Implications paléoclimatiques
6 - Conclusion

Aperçu du texte

1 - Introduction

En Europe de l’ouest, la tempétuosité a été parfois attribuée à des conditions météorologiques générées par une oscillation Nord-Atlantique hivernale (NAO) positive, en d’autres termes, une période chaude (Pirazzoli, 2000). L’analyse des longues séquences littorales dunaires d’Europe occidentale a montré que l’impact des tempêtes prévalait surtout pendant des périodes de refroidissement de l’Hémisphère nord (Orford et al., 2000 ; Meurisse-Fort, 2009), en particulier pendant le Subboréal (Holocène moyen). Les archives écrites et les données instrumentales, bien que discontinues, témoignent du caractère plus tempétueux du Petit Age Glaciaire par rapport à l’actuel (ca. 1 300-1 900 AD ; Lamb & Frydendahl, 2005 ; Bärring & Fortuniak, 2009 ; Clarke & Rendell, 2009). La formation des dunes est généralement attribuée à un contexte eustatique régressif (Pye & Tsoar, 2009). En opposition avec cette interprétation traditionnelle, Regnauld et al. (1995, 1996) ont suggéré une co...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Alain Hénaff, Brigitte Van Vliet-Lanoe, Christophe Delacourt, Jérôme Goslin, Bernard Hallégouët et Aurélie Penaud, «  Enregistrement stratigraphique de l’holocène en baie d’Audierne : impact morphologique des tempêtes », Quaternaire, vol. 26/2 | 2015, 87-104.

Référence électronique

Alain Hénaff, Brigitte Van Vliet-Lanoe, Christophe Delacourt, Jérôme Goslin, Bernard Hallégouët et Aurélie Penaud, «  Enregistrement stratigraphique de l’holocène en baie d’Audierne : impact morphologique des tempêtes », Quaternaire [En ligne], vol. 26/2 | 2015, mis en ligne le 01 juin 2017, consulté le 27 avril 2017. URL : http://quaternaire.revues.org/7189 ; DOI : 10.4000/quaternaire.7189

Haut de page

Auteurs

Alain Hénaff

 Laboratoire LETG-Brest Géomer (UMR 6554 CNRS), Institut Universitaire Européen de la Mer, rue Dumont d’Urville, FR-29280 PLOUZANÉ. Courriel : alain.henaff@univ-brest.fr

Brigitte Van Vliet-Lanoe

 Laboratoire Domaines Océaniques (UMR 6538 CNRS), Institut Universitaire Européen de la Mer, rue Dumont d’Urville, FR-29280 PLOUZANÉ. Courriel : brigitte.vanvlietlanoe@univ-brest.fr

Articles du même auteur

Christophe Delacourt

 Laboratoire Domaines Océaniques (UMR 6538 CNRS), Institut Universitaire Européen de la Mer, rue Dumont d’Urville, FR-29280 PLOUZANÉ. Courriel : christophe.delacourt@univ-brest.fr

Jérôme Goslin

Laboratoire LETG-Brest Géomer (UMR 6554 CNRS), Institut Universitaire Européen de la Mer, rue Dumont d’Urville, FR-29280 PLOUZANÉ. Courriel : jerome.goslin@univ-brest.fr

Articles du même auteur

Bernard Hallégouët

Département de Géographie, Université de Bretagne Occidentale, 20, rue Duquesne, CS 93837, FR-29238 BREST cedex 3. Courriel : bernard.hallegouet@orange.fr

Aurélie Penaud

 Laboratoire Domaines Océaniques (UMR 6538 CNRS), Institut Universitaire Européen de la Mer, rue Dumont d’Urville, FR-29280 PLOUZANÉ. Courriel : aurelie.penaud@univ-brest.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Association française pour l’étude du Quaternaire
  • Revues.org