Navigation – Plan du site
Comptes-rendus d'ouvrages

V. Lebreton, Paysages et Climats contemporains des Premiers  Hominidés en Italie. Analyse pollinique des sites du Pléistocène inférieur et moyen de Ca’Belvedere di Monte Poggiolo (Forli, Emilie-Romagne) et de la Pineta (Isernia, Molise)

Martine Clet-Pellerin
p. 93
Référence(s) :

V. Lebreton, Paysages et Climats contemporains des Premiers  Hominidés en Italie. Analyse pollinique des sites du Pléistocène inférieur et moyen de Ca’Belvedere di Monte Poggiolo (Forli, Emilie-Romagne) et de la Pineta (Isernia, Molise). Thèse de doctorat du Muséum d’Histoire Naturelle, Géologie, spécialité : Palynologie. Ed. John and Erica Hedges Ltd. in : British Archaeological Reports, International Series 1204, 2004, 195 p. 9 pl. ISBN 1 84171 351 1. A commander à : Hadrian Books, 122 Banbury Road, Oxford OX2 7BP, England

Texte intégral

1L’Italie offre de nombreux enregistrements sédimentaires quaternaires dans lesquels des restes d’Hominidés ont été découverts. Deux nouveaux sites archéologiques : le premier à Ca’Belvedere di Monte Poggiolo (Forli, Emilie-Romagne), au S-E de Bologne, à la limite de la Plaine du Pô et le deuxième au N-E de Naples dans les Apennins centraux, la Pineta (Isernia, Molise), contenant un important matériel lithique attestent de la présence de populations dès le début du Pléistocène inférieur. Vincent Lebreton, dans le cadre de sa thèse, a été associé au projet de recherches pluridisciplinaires piloté par le professeur C. Peretto et son équipe (Université de Ferrare) et apporte sa contribution à l’étude des paléoenvironnements et des climats contemporains des premiers peuplements du territoire italien, par l’analyse palynologique de quelques 350 échantillons.

2Ce mémoire est divisé en six chapitres. Les deux premiers chapitres décrivent les contextes géographique, géologique, archéologique, environnemental et climatique actuels et les différentes échelles chronologiques et paléoclimatiques du Quaternaire. Le troisième chapitre est consacré à la méthodologie employée. Les quatrième et cinquième chapitres présentent les nouveaux résultats, les interprétations environnementales et climatiques et l’attribution chronologiques des séquences étudiées. Dans le dernier chapitre, les comparaisons et corrélations avec d’autres sites italiens et européens sont envisagées.

3Ainsi, pendant une durée d’environ 55 000 ans de sédimentation, deux interglaciaires postérieurs à 1,4 Ma et séparés par un épisode glaciaire sont décrits dans les argiles marines précédant la continentalisation du secteur deMonte Poggiolo et l’occupation du site par les hominidés. Le climat de ces interglaciaires est tempéré et humide, la période de transition présente une baisse des températures avec une humidité constante et la période “glaciaire” connaît un climat tempéré frais et sec. La flore composant le paysage est sensiblement la même que pendant les interglaciaires et seules les proportions des différents groupements végétaux varient et montrent des oscillations de faible amplitude indiquant des variations climatiques davantage liées à l’évolution de l’humidité qu’à celle des températures.

4Dans le bassin lacustre d’Isernia, sur le site de la Pineta, la base de la séquence antérieure à l’occupation humaine présente un paysage steppique contemporain d’un épisode glaciaire aride avec des températures basses. Les zones suivantes correspondent au comblement progressif du lac à la fin du Pléistocène inférieur pendant un interglaciaire sous climat toujours sec ne permettant pas le retour de la forêt mésophile caducifoliée. Cette séquence montre une grande phase d’aridité à la limite Pléistocène inférieur - Pléistocène moyen en relation avec le changement de périodicité de 41 ka à 100 ka des cycles climatiques.

5Ce mémoire agrémenté de 9 planches de photographies des principaux grains de pollen rencontrés, apporte une contribution nouvelle et novatrice à la connaissance des paléoenvironnements du Pléistocène inférieur et moyen, contemporains des occupations précoces des Hominidés en Italie.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Martine Clet-Pellerin, « V. Lebreton, Paysages et Climats contemporains des Premiers  Hominidés en Italie. Analyse pollinique des sites du Pléistocène inférieur et moyen de Ca’Belvedere di Monte Poggiolo (Forli, Emilie-Romagne) et de la Pineta (Isernia, Molise) », Quaternaire, vol. 17/1 | 2006, 93.

Référence électronique

Martine Clet-Pellerin, « V. Lebreton, Paysages et Climats contemporains des Premiers  Hominidés en Italie. Analyse pollinique des sites du Pléistocène inférieur et moyen de Ca’Belvedere di Monte Poggiolo (Forli, Emilie-Romagne) et de la Pineta (Isernia, Molise) », Quaternaire [En ligne], vol. 17/1 | 2006, mis en ligne le 24 avril 2008, consulté le 19 août 2017. URL : http://quaternaire.revues.org/709

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Association française pour l’étude du Quaternaire
  • Revues.org