Navigation – Plan du site

Nouvelles données paléoécologiques issues des mares intra-forestières du plateau de prémery (Bourgogne, France)

New palaeoecological data provided by the Premery forest closed depressions (Burgundy-France)
Isabelle Jouffroy‑Bapicot
p. 253-269

Résumés

Les mares intra-forestières ou « mardelles » situées en forêt de Prémery sur le plateau nivernais (Bourgogne, France) ont un potentiel paléoécologique qui a déjà été exploité dans les années 60. De nouvelles analyses, alliant pollens, spores et autres microfossiles non-polliniques (principalement algues et spores fongiques), réalisées sur deux séquences, offrent des enregistrements complémentaires pour documenter le contexte de formation du comblement de ces dépressions fermées, ainsi que les évolutions de la végétation sur le plateau nivernais. Les deux carottes sont en partie chronologiquement complémentaires. La première concerne la période tardiglaciaire ainsi que le début de l’Holocène (entre environ 16 000 et 10 000 ans), mais elle est plus difficilement exploitable pour l’Holocène moyen et récent, à cause de plusieurs hiatus sédimentaires. La seconde séquence ne documente que la fin de la période tardiglaciaire (Dryas récent), mais en revanche, couvre l’Holocène de façon continue. Du point de vue de l’impact anthropique, la perception des activités agro-pastorales est extrêmement faible et sporadique dans le secteur des mardelles durant la Préhistoire et l’Age du Bronze (de 5 000 à 800 ans avant notre ère). Ensuite, malgré plusieurs phases de déforestation des chênaie-hêtraies à l’Age du fer (800-50 ans avant notre ère), au Moyen Age classique (autour de l’an Mil) et à l’Epoque moderne, le couvert forestier demeure dominant, et les indices polliniques et fongiques de proximité des activités humaines ne sont enregistrés qu’entre les xvie et xixe siècles, sur une seule des deux séquences. Toutefois, on peut évoquer l’exploitation de la forêt à d’autres fins que la conquête d’espaces agropastoraux : bois de feu, bois d’œuvre, artisanat et paléo-industries...Si ces dépressions fermées ont suivi des schémas d’évolution comparables de la mare en eau libre à la micro-tourbière au Tardiglaciaire et au début de l’Holocène, leur histoire holocène diffère ensuite. Ces différences montrent l’importance de la variabilité des fonctionnements des bassins versants où chacune d’entre elles se développe dans sa dynamique de comblement, et soulignent la valeur très locale des enregistrements paléoécologiques qu’elle renferme.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en septembre 2017.

Plan

1 - Introduction
2 - Site d’Étude
3 - Matériel et méthodes
3.1 - Les séquences sédimentaires
3.2 - Datation et modèles d’âge
3.3 - L’analyse pollinique et les microfossiles non-polliniques
4 - Résultat
4.1 - Chronostratigraphie
4.2 - Résultats des analyses polliniques et des microfossiles non‑polliniques - Carotte M1
4.2.1 - ZPL M1-1
4.2.2 - ZPL M1-2
4.2.3 - ZPL M1-3
4.2.4 - ZPL M1-4
4.2.5 - Transition ZPL M1-4 - ZPL M1-5
4.2.6 - ZPL M1-5a et b
4.2.7 - Transition ZPL M1-5 - ZPL M1-6
4.2.8 - ZPL M1-6
4.3 - résultats des analyses polliniques et des microfossiles non-polliniques - carotte m2
4.3.1 - ZPL M2-1
4.3.2 - ZPL M2-2
4.3.3 - ZPL M2-3
4.3.4 - ZPL M2-4
4.3.5 - ZPL M2-5
5 - Discussion et synthèse
5.1 - Evolution du couvert végétal sur le plateau de Prémery au cours des 18 derniers millénaires
5.1.1 - La végétation tardiglaciaire
5.1.1.1 - Dryas ancien (M1)
5.1.1.2 - Interstade Bølling/Allerød (M1)
5.1.1.3 - Dryas récent (M1-M2)
5.1.2 - Les dynamiques végétales holocènes
5.1.2.1 - Préboréal (M1-M2)
5.1.2.2 - Boréal (M2-M1 en partie)
5.1.2.3 - Atlantique (M2- M1 en partie)
5.1.2.4 - Subboréal (M2)
5.1.2.5 - Subatlantique (M2-M1 en partie)
5.2 - De la mare à la micro-tourbière
6 – Conclusion

Aperçu du texte

1 - Introduction

L’analyse paléoécologique des dépressions fermées ou « mardelles » situées en forêt de Prémery s’inscrit dans une dynamique actuelle de regain d’intérêt pour ce type de structure. Tout d’abord parce qu’elles représentent des îlots majeurs de biodiversité dans les paysages forestiers où on les retrouve le plus souvent (Vanwalleghem et al., 2007), comme par exemple dans le Bassin parisien en forêt de Sénart (Arnaboldi & Alban, 2006), en Lorraine française, belge et luxembourgeoise (Thoen & Hérault, 2006 ; Hérault & Thoen, 2008, 2009). Par ailleurs, les remplissages en contexte humide de ces mares intra-forestières représentent de précieuses archives sédimentaires dans les secteurs de moyenne et basse altitudes où les lacs et tourbières habituellement utilisés pour les analyses paléoenvironnementales font défaut. Par exemple, des travaux récents menés sur un ensemble de mares intra-forestières de Lorraine (Ruffaldi et al., 2007 ; Etienne et al., 2010, 2013) ont permis d...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Isabelle Jouffroy‑Bapicot, « Nouvelles données paléoécologiques issues des mares intra-forestières du plateau de prémery (Bourgogne, France) », Quaternaire, vol. 25/3 | 2014, 253-269.

Référence électronique

Isabelle Jouffroy‑Bapicot, « Nouvelles données paléoécologiques issues des mares intra-forestières du plateau de prémery (Bourgogne, France) », Quaternaire [En ligne], vol. 25/3 | 2014, mis en ligne le 01 septembre 2017, consulté le 28 avril 2017. URL : http://quaternaire.revues.org/7070 ; DOI : 10.4000/quaternaire.7070

Haut de page

Auteur

Isabelle Jouffroy‑Bapicot

 Laboratoire Chrono-environnement, UMR 6249 CNRS/UFC, 16 route de Gray, FR-25030 BESANÇON cedex. Courriel : isabelle.jouffroy@univ‑fcomte.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Association française pour l’étude du Quaternaire
  • Revues.org