Navigation – Plan du site
Articles originaux

Upper Pleistocene comparativeOSL, U/Th and 14C datings of sedimentary sequences and correlative morphodynamical implications in the South-Western Anti-Atlas (Oued Noun, 29° N, Morocco)

Datations OSL, U/Th et14C croisées de séquences sédimentaires du Pléistocène supérieur et leurs implications morphodynamiques (Oued Noun, sud-ouest de l'Anti-Atlas, 29° N, Maroc)
André Weisrock, Luc Wengler, Julien Mathieu, Abderrahmane Ouammou, Michel Fontugne, Norbert Mercier, Jean-Louis Reyss, Helene Valladas et Pascale Guery
p. 45-59

Résumés

La basse vallée de l'oued Noun, aujourd'hui située dans le domaine aride du versant sud de l'Anti-Atlas, montre une terrasse soltanienne (Pléistocène supérieur pro-parte) bien développée. Les objectifs de cet article sont de déterminer avec précision les âges des sédiments et de comprendre les changements de la dynamique fluviale, avec ses phases successives d’aggradation et d’érosion, à la fin du Pléistocène supérieur.
La formation soltanienne, épaisse de 30 m à Fort Oued Noun, se compose de 3 unités : un dépôt conglomératique de base surmonté par des dépôts de pente et à des travertins (Unité 1) ; un dépôt principal de plus de 20 m (Unité 2), qui consiste en au moins 7 séquences répétitives montrant chacune à la base des petits galets et des sables associés à des travertins détritiques, surmontés de travertins stromatolithiques construits finalement recouverts d'accumulations épaisses de limons. Ces limons ont été déposés par suspension et décantation dans des eaux calmes et peu profondes. Les galets, sables et travertins sont surtout fréquents à la base et au sommet de l’Unité 2, tandis que les limons dominent dans sa partie moyenne. Dans toute l’Unité 2, on trouve des ossements de grands mammifères et des outillages lithiques du Paléolithique moyen. Au sommet de la formation, des limons rouges supérieurs (Unité 3) diffèrent des précédents et appartiennent à des cônes déposés par les affluents locaux, avec davantage de grains éoliens et de palygorskyte.
Les datations radiométriques ont été obtenues  pour des travertins (U/Th), des grains de quartz extraits des sédiments (OSL), des charbons et Melanopsis (14C). Les datations U/Th montrent trois périodes de construction de travertins autour de 90, 55-50 et 25-20 ka B.P. Les résultats à 90 ka ne sont toutefois pas en bon accord avec la stratigraphie. D'après les résultats OSL, la période d'aggradation des silts de l'Unité 2 se situe entre environ 50 et 25 ka B.P., la majeure partie de ces silts se déposant entre 40 et 30 ka B.P. Les datations 14C se rangent entre 28 et 18 ka B.P. Elles concernent la partie supérieure de l'Unité 2 et la partie basale de l'Unité 3.
Ces résultats, associés aux observations géomorphologiques et sédimentologiques, montrent que la vallée était déjà creusée autour de 90 ka B.P. Les dépôts de pente, les plus anciens travertins et le dépôt basal graveleux, ayant tous une signature de dépôts colluviaux ou alluviaux classiques, ne sont pas datés avec sûreté ; ils peuvent correspondre à des épisodes humides des stages isotopiques 5b, 5a et 4, mais peuvent aussi être plus récents. Les silts qui forment la masse de l'Unité 2 ne peuvent être reliés uniquement à une activité fluviale et ont été déposés dans des étendues d'eaux calmes liées à une élévation concomitante du niveau des nappes phréatiques durant des épisodes biostasiques du stage isotopique 3. De grands mammifères ont alors pu trouver de l'eau et de l'herbe dans la vallée et être chassés par les hommes du Paléolithique moyen. La nappe phréatique s'est maintenue à un niveau élevé après 30 ka B.P et les chenaux à graviers des affluents locaux sont restés actifs durant la période 30-20 ka B.P. Après cette date, l’instabilité s’est accrue ; dans cette partie de la vallée, la végétation s'est raréfiée, les sols ont été remaniés, édifiant des cônes locaux où s'observent aussi des influences éoliennes (Unité 3, stage isotopique 2). Enfin, une forte incision linéaire s’est produite à l’Holocène inférieur, disséquant l'accumulation soltanienne.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

André Weisrock, Luc Wengler, Julien Mathieu, Abderrahmane Ouammou, Michel Fontugne, Norbert Mercier, Jean-Louis Reyss, Helene Valladas et Pascale Guery, « Upper Pleistocene comparativeOSL, U/Th and 14C datings of sedimentary sequences and correlative morphodynamical implications in the South-Western Anti-Atlas (Oued Noun, 29° N, Morocco) », Quaternaire, vol. 17/1 | 2006, 45-59.

Référence électronique

André Weisrock, Luc Wengler, Julien Mathieu, Abderrahmane Ouammou, Michel Fontugne, Norbert Mercier, Jean-Louis Reyss, Helene Valladas et Pascale Guery, « Upper Pleistocene comparativeOSL, U/Th and 14C datings of sedimentary sequences and correlative morphodynamical implications in the South-Western Anti-Atlas (Oued Noun, 29° N, Morocco) », Quaternaire [En ligne], vol. 17/1 | 2006, mis en ligne le 01 mars 2009, consulté le 19 août 2017. URL : http://quaternaire.revues.org/645 ; DOI : 10.4000/quaternaire.645

Haut de page

Auteurs

André Weisrock

Université Nancy 2, Département de Géographie, C.E.R.PA, B.P. 33-97, 54015 Nancy cedex, France. weisrock@univ-nancy2.fr

Articles du même auteur

Luc Wengler

Université de Perpignan, UMR 5590 CNRS, Préhistoire et paléoenvironnements quaternaires du Bassin méditerranéen, 52 avenue de Villeneuve, 66860 Perpignan cedex, France

Julien Mathieu

Université Nancy 2, Département de Géographie, C.E.R.PA, B.P. 33-97, 54015 Nancy cedex, France

Abderrahmane Ouammou

Université Ibn Zohr, Faculté des Lettres, Département de Géographie, B.P. 29 S, Agadir, Maroc

Michel Fontugne

Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement, CNRS-CEA, Avenue de la Terrasse, 91198 Gif/Yvette, France

Articles du même auteur

Norbert Mercier

Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement, CNRS-CEA, Avenue de la Terrasse, 91198 Gif/Yvette, France

Articles du même auteur

Jean-Louis Reyss

Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement, CNRS-CEA, Avenue de la Terrasse, 91198 Gif/Yvette, France

Articles du même auteur

Helene Valladas

Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement, CNRS-CEA, Avenue de la Terrasse, 91198 Gif/Yvette, France

Articles du même auteur

Pascale Guery

IAURIF, 15 rue Falguière, 75740 Paris cedex 15, France

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Association française pour l’étude du Quaternaire
  • Revues.org