Navigation – Plan du site
1

Analyse d’ouvrage

Patrick Auguste
p. 131

Texte intégral

1La dynamique maison d’édition normande OREP persiste et signe (cf. Quaternaire 2011-1) dans sa politique de publication en Préhistoire avec la parution de ce nouvel ouvrage rédigé de nouveau par Dominique Cliquet. Premier volume d’une collection destinée à faire découvrir les différentes facettes de la Préhistoire normande, celui-ci a pour objet une rapide mais bienvenue synthèse sur le Paléolithique depuis les premiers indices d’une présence humaine dans la région jusqu’aux avant-derniers peuples chasseurs-cueilleurs. L’auteur nous offre ainsi l’opportunité de découvrir ou de réviser l’importance que revêtent les études sur le Paléolithique en Normandie avec des sites majeurs. Il apparaît en effet que de par sa situation biogéographique, la Normandie est une zone très pertinente pour suivre l’évolution des climats et des paysages durant une bonne partie du Quaternaire, avec par exemple l’inestimable coupe de Saint-Pierre-lès-Elbeufs où quatre cycles glaciaire/interglaciaire sont enregistrés, ou encore les sites de Tourville- la-Rivière ou bien de Ranville permettant en outre d’approcher au plus près l’intégration des différents hominidés dans leurs environnements.

2L’ouvrage, particulièrement bien illustré et clairement rédigé, offre au lecteur une plongée dans le temps qui débute il y a environ 550 000 ans, avec les plus anciennes industries lithiques découvertes dans la nappe alluviale de Saint-Pierre (probablement liées à des défauts de pente identifiés au pied des berges des ravins de la Paléo-Seine). Plusieurs gisements clés égrainent ensuite ce voyage dans le temps comme le rare site eemien de Grossoeuvre, celui de Port-Racine à Saint-Germain-des- Vaux avec ses nombreux foyers, le « cimetière à bifaces » de Saint-Brice-sous-Rânes, mais également les deux grottes ornées découvertes dans la région à Gouy et Orival. Très adroitement, l’auteur y montre que, parfois, fouiller dans les coins peut être bénéfique et permettre de mettre au jour des données essentielles pour mieux suivre le parcours des groupes préhistoriques qui se sont succédé dans la région. De fait, son parti pris est de ne pas se cacher à cause de certaines fouilles mal menées, mais néanmoins productives.

3Cette belle synthèse sur le Paléolithique normand, malheureusement trop rapide, répond en tout cas aux objectifs visés, et fournira au grand public comme aux spécialistes des autres régions l’opportunité d’avoir accès aux informations essentielles. L’auteur domine amplement son sujet et offre aux lecteurs des données et des interprétations très récentes. Un petit livre à se procurer assurément.

Haut de page

Bibliographie

Dominique CLIQUET, « Les premiers hommes en Normandie », OREP éditions, Cully, collection Archéologies normandes, 2011, 8 € (www.orepeditions.com).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Patrick Auguste, « Analyse d’ouvrage », Quaternaire, vol. 23/1 | 2012, 131.

Référence électronique

Patrick Auguste, « Analyse d’ouvrage », Quaternaire [En ligne], vol. 23/1 | 2012, document 1, mis en ligne le 20 avril 2012, consulté le 19 septembre 2017. URL : http://quaternaire.revues.org/6174

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Association française pour l’étude du Quaternaire
  • Revues.org