Navigation – Plan du site

Enregistrement sédimentaire et environnement holocène de la plaine alluviale du Giessen (Scherwiller, Bas-Rhin, Alsace)

Sedimentary record and Holocene environment of the Giessen alluvial plain (Scherwiller, Bas-Rhin, Alsace)
Thomas Vigreux, David Aoustin et Pascal Flotté
p. 129-145

Résumés

Les études géologiques, géomorphologiques menées au cours d’une opération d’archéologie préventive (Parc d’Activités Economiques Intercommunal du Giessen, Scherwiller, Bas-Rhin - 2008) sur des paléochenaux d’une rivière du piémont des Vosges en Alsace, le Giessen, et une ancienne mare artificielle antique apportent un éclairage sur la formation et l’évolution de cet espace au cours de l’Holocène. L’approche a été établie à partir de l’observation morphostratigraphique des terrains et par l’intermédiaire d’analyses sédimentologiques, chronostratigraphiques et palynologiques. A l’Holocène ancien et moyen, la zone d’observation est traversée par trois chenaux : ils sont respectivement datés du Boréal (10200-8900 cal. BP) / Atlantique ancien (8900-6800 cal. BP), de l’Atlantique récent (6800-5700 cal. BP) et du Subboréal (5700-2600 cal. BP). Leur tracé migre peu à peu vers le nord en direction du cours actuel de la rivière. La présence d’une mare artificielle gallo-romaine, autour de laquelle s’est développée une activité agropastorale, a permis l’enregistrement et l’analyse des séquences de l’Holocène récent. Au IIIe siècle ap. J.-C., la plaine alluviale alterne entre secteurs humides et espaces plus secs. Aucun dépôt d’inondation du Giessen n’est enregistré sur la zone d’étude. A partir du ive siècle ap. J.-C., l’habitat gallo-romain s’éloigne de la mare qui s’assèche probablement sous l’effet d’une baisse du niveau piézométrique de la nappe phréatique. A partir du vine siècle ap. J.-C. jusqu’aux périodes contemporaines, la zone d’étude est recouverte par des dépôts de débordements du Giessen. La variété des faciès souligne le large potentiel de mobilité de la rivière. A cette augmentation des dépôts sont associées les traces d’un déboisement constant.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Thomas Vigreux, David Aoustin et Pascal Flotté, « Enregistrement sédimentaire et environnement holocène de la plaine alluviale du Giessen (Scherwiller, Bas-Rhin, Alsace) », Quaternaire, vol. 22/2 | 2011, 129-145.

Référence électronique

Thomas Vigreux, David Aoustin et Pascal Flotté, « Enregistrement sédimentaire et environnement holocène de la plaine alluviale du Giessen (Scherwiller, Bas-Rhin, Alsace) », Quaternaire [En ligne], vol. 22/2 | 2011, mis en ligne le 01 juin 2014, consulté le 26 juin 2017. URL : http://quaternaire.revues.org/5912 ; DOI : 10.4000/quaternaire.5912

Haut de page

Auteurs

Thomas Vigreux

Pôle d’Archéologie Interdépartemental Rhénan (PAIR), 2 allée Thomas Edison, ZA CIRSUD, F-67600 SÉLESTAT.
Courriel : thomas.vigreux@pair-archeologie.fr

Articles du même auteur

David Aoustin

Laboratoire Archéosciences, Centre d’archéobotanique. Centre de Recherche en Archéologie, Archéosciences, Histoire, UMR 6566 CNRS (CReAAH), Université Rennes 1, Campus de Beaulieu, 263 avenue du Général Leclerc, F-35042 RENNES cedex.
Courriel : daoustin@wanadoo.fr

Articles du même auteur

Pascal Flotté

Pôle d’Archéologie Interdépartemental Rhénan (PAIR), 2 allée Thomas Edison, ZA CIRSUD, F-67600 SÉLESTAT.
Courriel : pascal.flotte@pair-archéologie.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Association française pour l’étude du Quaternaire
  • Revues.org