Navigation – Plan du site
Comptes rendus d'ouvrages

Nicole Pousaz, Michel Guélat, Laurence Frei Paroz, Valérie Piuz Loubier (avec des contributions de J. Affolter, C. Brombacher, M. Klee, D. Leesch, A.-M. Rachoud-Schneider, W. Schoch, N. Thew, G. Thierrin-Michael) : Delémont-En La Pran1 (volume 1). Environnement alluvial et premières installations humaines entre Mésolithique récent et âge du Bronze

Cahier d’archéologie jurassienne, 22, 2009, 256 pages, 192 figures, 31 planches et 1 dépliant
Hervé Richard
p. 85-86
Référence(s) :

Nicole Pousaz, Michel Guélat, Laurence Frei Paroz, Valérie Piuz Loubier (avec des contributions de J. Affolter, C. Brombacher, M. Klee, D. Leesch, A.-M. Rachoud-Schneider, W. Schoch, N. Thew, G. Thierrin-Michael) : Delémont-En La Pran1 (volume 1). Environnement alluvial et premières installations humaines entre Mésolithique récent et âge du Bronze. Cahier d’archéologie jurassienne, 22, 2009, 256 pages, 192 figures, 31 planches et 1 dépliant.

Texte intégral

1Ce volume publié en 2009 vient s’ajouter aux nombreux ouvrages déjà consacrés aux résultats des fouilles effectuées sur le tracé de l’autoroute A16 Transjurane située sur le versant suisse du massif du Jura. Comme les autres volumes, il est publié dans l’excellente collection des Cahiers d’Archéologie Jurassienne (CAJ), collection née de la collaboration entre l’Office de la culture du canton du Jura et la Société jurassienne d’émulation. Pour les publications concernant ce site de Delémont-En La Pran, trois autres volumes sont programmés : le volume 2, consacré à la nécropole à incinération du Bronze final (CAJ 23), le volume 3, consacré aux vestiges domestiques du Bronze final (CAJ 24) et le volume 4 qui traitera des occupations du Premier et du Second Âge du Fer (CAJ 25).

2Dans ce volume 1 (CAJ 22), les auteurs ont choisi de regrouper l’ensemble des approches paléo­environnementales et les traces d’occupation les plus anciennes découvertes sur ce site, datant du Mésolithique récent et du Néolithique ancien, puis de la fin du Bronze moyen au Bronze final.

3Après une présentation du contexte et du déroulement des fouilles, N. Pousaz propose un catalogue détaillé de l’ensemble des 346 structures reconnues sur ce site qui aboutit à un phasage précis, en particulier pour l’Âge du Bronze et l’Âge du Fer.

4Les chapitres consacrés aux études environnementales débutent par une présentation très documentée faite par M. Guélat de l’évolution morphosédimentaire de cette plaine alluviale relativement modeste. Ces approches géoarchéologiques lient la géométrie des différentes unités stratigraphiques reconnues sur le terrain aux nombreuses analyses de laboratoire. Une première figure de synthèse centrée sur les deux derniers millénaires avant notre ère est proposée en fin de chapitre. Ces études environnementales s’enrichissent de l’analyse carpologique de C. Brombacher et M. Klee qui montre surtout qu’à partir du Bronze ancien le milieu s’ouvre et les cultures augmentent ; cette ouverture culminera au Bronze final, comme l’indiquent également les analyses polliniques effectuées par A.-M. Rachoud-Schneider. La détermination des bois conservés dans ces milieux alluviaux humides, faite par W. Schoch, révèle que les occupants de cette vallée exploitaient le sapin qui occupait les pentes proches. Enfin l’analyse malacologique de N. Thew confirme la présence de plusieurs zones marécageuses dans ce fond de vallée. Ces contributions sur le paléoenvironnement se terminent par une excellente synthèse sous forme d’un tableau chronologique et de reconstitutions très claires permettant de visualiser l’évolution de cette vallée, pour une période comprise entre 2000 et 200 avant notre ère.

5La dernière partie de cet ouvrage est consacrée aux vestiges archéologiques découverts au cours de ces fouilles. Un chapitre, sous la direction de L. Frei Paroz avec des contributions de D. Leesch et J. Affolter, concerne les zones datées du Mésolithique récent/final et du Néolithique. L’étude très fine des structures et de l’industrie n’a pas permis de préciser s’il s’agissait d’une occupation unique ou du passage de groupes successifs. Une des zones a révélé une poterie à fond rond associée à des pointes triangulaires, des armatures tranchantes, un trapèze et une pointe fusiforme. Cet ensemble, qui pourrait être apparenté à la région rhénane, peut être attribué à du Néolithique ancien tardif, vers 4800 avant notre ère.

6Le chapitre suivant concerne les vestiges de l’Âge du Bronze antérieurs au Bronze final, sous la direction de V. Piuz Loubier et N. Pousaz, avec les contributions de M. Guélat et G. Thierrin-Michael. Il s’agit de restes céramiques retrouvés pour l’essentiel dans un paléochenal. De ce lot ressortent les témoignages d’une fréquentation du site vers la fin du Bronze moyen et un éventuel dépôt votif.

7Le dernier chapitre propose une réflexion très approfondie sur la valeur des sondages prospectifs, la conservation des vestiges et les méthodes de fouilles, et l’intérêt des approches multidisciplinaires.

8Ce volume passionnant est une réussite. D’abord pour ce qu’il apporte à notre connaissance de l’occupation ancienne du versant suisse du Jura, ensuite en raison de la clarté et de la précision formelle de toutes les contributions, et enfin grâce à la pertinence et à la complémentarité des différentes approches.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Hervé Richard, « Nicole Pousaz, Michel Guélat, Laurence Frei Paroz, Valérie Piuz Loubier (avec des contributions de J. Affolter, C. Brombacher, M. Klee, D. Leesch, A.-M. Rachoud-Schneider, W. Schoch, N. Thew, G. Thierrin-Michael) : Delémont-En La Pran1 (volume 1). Environnement alluvial et premières installations humaines entre Mésolithique récent et âge du Bronze », Quaternaire, vol. 22/1 | 2011, 85-86.

Référence électronique

Hervé Richard, « Nicole Pousaz, Michel Guélat, Laurence Frei Paroz, Valérie Piuz Loubier (avec des contributions de J. Affolter, C. Brombacher, M. Klee, D. Leesch, A.-M. Rachoud-Schneider, W. Schoch, N. Thew, G. Thierrin-Michael) : Delémont-En La Pran1 (volume 1). Environnement alluvial et premières installations humaines entre Mésolithique récent et âge du Bronze », Quaternaire [En ligne], vol. 22/1 | 2011, mis en ligne le 01 mars 2011, consulté le 23 mars 2017. URL : http://quaternaire.revues.org/5874

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Association française pour l’étude du Quaternaire
  • Revues.org