Navigation – Plan du site

Âges et modalités de la mise en place de la couverture limoneuse de la basse plaine de la Garonne d’après l’exemple du site de Fontréal (Castelnau-d’Estrétefonds, Haute Garonne)

Ages, origin and evolution of the loam cover of the lower plain of the Garonne: the example of the archaeological site of Fontréal (Castelnau-d’Estrétefonds, Haute-Garonne)
Laurent Bruxelles, Fabrice Pons, Frédéric Magnin et Alain Bertrand
p. 475-484

Résumés

Les opérations d’archéologie préventive menées sur la basse plaine de la Garonne, à sa confluence avec les vallées de l’Hers et du Girou, ont permis de réaliser une série d’observations concernant l’origine de la couverture limoneuse. Ainsi, sa mise en place a pu être précisée par l’appoint de données stratigraphiques et sédimentologiques, couplées aux informations paléoenvironnementales et archéologiques. Cette couverture limoneuse, clairement polygénique, moule les irrégularités du toit du corps alluvial de la basse plaine. Elle débute par des limons d’inondation qui nappent les reliefs sablo-graveleux. Une abondante malacofaune y est préservée et a fourni des éléments convergents pour situer leur accumulation à la fin du Pléniglaciaire supérieur. Dans les points bas de la topographie, cette formation a ensuite été recouverte par des limons argileux hydromorphes qui correspondent au colmatage de bas fonds palustres. Leur accumulation est pro parte synchrone de l’occupation néolithique du site de Fontréal et comprend, à sa base, du matériel archéologique épars ainsi que quelques foyers lenticulaires en place. La répartition des vestiges néolithiques montre, en outre, que la topographie de ce secteur était encore nettement différenciée il y a 4 000 à 5 000 ans et que les secteurs en relief ont été préférentiellement occupés. Le reste du colmatage est nettement plus récent et l’on retrouve, parfois sur plus de deux mètres d’épaisseur, des fragments de briques et de mortier roulés. Leur présence permet de rattacher cette importante sédimentation à l’époque moderne et découle de l’impact des déboisements massifs et de la mise en culture du versant molassique qui domine le site. Sur la basse plaine, les activités agricoles ont finalement achevé son nivellement complet et lui ont donné l’aspect uniformément plan que l’on observe aujourd’hui.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Laurent Bruxelles, Fabrice Pons, Frédéric Magnin et Alain Bertrand, « Âges et modalités de la mise en place de la couverture limoneuse de la basse plaine de la Garonne d’après l’exemple du site de Fontréal (Castelnau-d’Estrétefonds, Haute Garonne) », Quaternaire, vol. 21/4 | 2010, 475-484.

Référence électronique

Laurent Bruxelles, Fabrice Pons, Frédéric Magnin et Alain Bertrand, « Âges et modalités de la mise en place de la couverture limoneuse de la basse plaine de la Garonne d’après l’exemple du site de Fontréal (Castelnau-d’Estrétefonds, Haute Garonne) », Quaternaire [En ligne], vol. 21/4 | 2010, mis en ligne le 01 décembre 2013, consulté le 25 juillet 2017. URL : http://quaternaire.revues.org/5795 ; DOI : 10.4000/quaternaire.5795

Haut de page

Auteurs

Laurent Bruxelles

INRAP, ZAC des Champs Pinsons, 13 rue du Négoce, 31650 St-Orens de Gameville, UMR 5608 du CNRS TRACES/CRPPM et GAES, University of the Witwatersrand, Johannesburg. Courriel : laurent.bruxelles@inrap.fr

Fabrice Pons

INRAP, ZAC des Champs Pinsons, 13 rue du Négoce, 31650 Saint-Orens de Gameville et UMR 5140 de Montpellier-Lattes. Courriel : fabrice.pons@inrap.fr

Frédéric Magnin

IMEP - UMR 6116 du CNRS, Europôle Méditerranéen de l’Arbois, Bat. Villemin, BP 80, 13545 Aix-en-Provence cedex 4. Courriel : frederic.magnin@univ-cezanne.fr

Articles du même auteur

Alain Bertrand

Étude et Conservation des Mollusques Continentaux, 09320 Boussenac. Courriel : abela11@wanadoo.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Association française pour l’étude du Quaternaire
  • Revues.org