Navigation – Plan du site
Comptes-rendus d'ouvrages

Florent Rivals, Les petits bovidés (Caprinés et Rupicaprinés) pléistocènes dans le bassin méditerranéen et le Caucase. Étude paléontologique, biostratigraphique, archéozoologique et paléoécologique

Patrick Auguste
p. 353-354
Référence(s) :

Florent Rivals - Les petits bovidés (Caprinés et Rupicaprinés) pléistocènes dans le bassin méditerranéen et le Caucase. Étude paléontologique, biostratigraphique, archéozoologique et paléoécologique. B.A.R. International Series, 1327, 2004, 252 p. ISBN : 1 84171 672 3 ; 35 £ (www.archaeopress.com)

Texte intégral

1Il s’agit là d’une nouvelle livraison d’une publication d’une thèse française dans le cadre des « BAR Int. Ser. », un des derniers supports de publication en fait pour les mémoires de doctorat soutenu en France. En effet, dans les domaines liés à la Préhistoire et au Quaternaire, il est maintenant extrêmement difficile sinon impossible de pouvoir publier presque in extenso en France son mémoire de thèse, dans des délais très courts par ailleurs. Cet ouvrage n’échappe donc pas à cette règle, et les éditeurs nous offrent là l’occasion d’avoir accès à la très intéressante thèse soutenue par Florent Rivals à l’Université de Perpignan en 2002 (et curieusement non citée dans l’ouvrage !).

2L’ouvrage est consacré à l’étude du groupe des petits Bovidés, essentiellement en domaine circum-méditerranéen, avec une incursiondans le Caucase. Une approche pluridisciplinaire est entreprise par l’auteur, afin de mieux connaître les animaux étudiés, et de permettre de reconstituer l’environnement et le mode de vie des Hommes préhistoriques qui les ont côtoyés voire chassés. Fort logiquement, les chapitres qui structurent cet ouvrage sont les suivants : présentation des gisements étudiés ; paléontologie des petits Bovidés (genres Ovis, Hemitragus, Capra et Rupicapra) ; phylogénie et biostratigraphie ; archéozoologie ; paléoécologie.

3L’auteur présente successivement une abondance de données, d’ordre métrique et morphologique, en s’appuyant presque essentiellement sur les études qu’il amené sur les restes de petits Bovidés de la Caune de l’Arago. Ce gisement pléistocène moyen s’avère en effet être parmi l’un des plus riches pour ce groupe zoologique et permet ainsi une solide approche sur la caractérisation des différentes espèces concernées. Les analyses très diversifiées qui sont présentées dans l’ouvrage offrent au lecteur l’opportunité d’en savoir plus sur différents aspects fort intéressants, en particulier une bonne synthèse sur l’histoire évolutive de ce groupe et son intérêt biochronologique. Plusieurs méthodologies archéozoologiques sont déployées et examinent tour-à-tour les problématiques liées à la détermination de l’âge à la mort des animaux, la distinction mâles/femelles, l’utilisation des profils de mortalité, l’anatomie fonctionnelle, ainsi que la reconstitution des régimes alimentaires. Dans ce dernier cas, l’auteur met en exergue l’étude qu’il a menée sur les micro-traces d’usure dentaire relevées chez ces animaux et la bonne convergence des résultats interprétatifs par rapport aux méthodes plus traditionnelles.

4La lecture de l’ouvrage est aisée et agréable, permettant au lecteur de suivre l’auteur dans son exposé. Cette impression est nettement confortée par la présence de nombreuses illustrations de très bonne qualité et très utiles. Quelques références citées dans le texte sont malheureusement absentes de la liste bibliographique. L’ouvrage se termine par les indispensables annexes constituées par la présentation normalisée des mesures utilisées, les tableaux de mesures brutes, ainsi que les stades d’usure dentaire qui ont servi à établir les profils de mortalité.

5En conclusion, nous recommandons vivement cet ouvrage qui constitue à ce jour un des rares outils de référence existant sur les petits Bovidés du Pléistocène moyen et supérieur d’Europe (dans l’attente de la publication souhaitée du Doctorat d’État d’Évelyne Crégut-Bonourre). Il intéressera assurément tous les chercheurs et étudiants spécialisés dans l’étude des faunes quaternaires.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Patrick Auguste, « Florent Rivals, Les petits bovidés (Caprinés et Rupicaprinés) pléistocènes dans le bassin méditerranéen et le Caucase. Étude paléontologique, biostratigraphique, archéozoologique et paléoécologique », Quaternaire, vol. 16/4 | 2005, 353-354.

Référence électronique

Patrick Auguste, « Florent Rivals, Les petits bovidés (Caprinés et Rupicaprinés) pléistocènes dans le bassin méditerranéen et le Caucase. Étude paléontologique, biostratigraphique, archéozoologique et paléoécologique », Quaternaire [En ligne], vol. 16/4 | 2005, mis en ligne le 24 avril 2008, consulté le 17 août 2017. URL : http://quaternaire.revues.org/558

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Association française pour l’étude du Quaternaire
  • Revues.org