Navigation – Plan du site
Comptes-rendus d'ouvrages

Jacques-Marie Bardintzeff, Les volcans

Minerva, collection connaître et découvrir, 2004, 207 pages
Jean-François Pastre
p. 353
Référence(s) :

Jacques-Marie Bardintzeff, Les volcans. Minerva, collection connaître et découvrir, 2004 - 207 p.

Texte intégral

1S’il n’est pas coutume d’effectuer dans Quaternaire des comptes-rendus d’ouvrage de vulgarisation, celui-ci ayant été amicalement communiqué à la rédaction et les fêtes approchant, quelques lignes lui seront consacrées. Il pourra en effet faire un beau cadeau pour les jeunes et moins jeunes désireux de découvrir les facettes les plus diverses du volcanisme, dans un itinéraire aux quatre coins de la planète et restant malgré tout largement quaternaire… Jacques-Marie Bardintzeff dévoile ainsi au curieux ou au volcanologue en herbe (un des derniers chapitres, p. 194 ne titre t’il pas – sans ignorer la « rudesse » du parcours – comment devenir volcanologue ?) treize aspects phares du volcanisme. Du premier chapitre sur la mythologie au dernier sur « le volcan utile », des sujets plus fondamentaux comme l’incontournable tectonique des plaques aux plus « terre-à-terre » comme la prévision des éruptions, sont abordés par un texte agréable à lire illustré par de nombreuses photos de l’auteur de volcans et de nombreuses photos de l’auteur au travail. Le volcanisme y est traité dans sa diversité dynamique, géographique et « aventurale ». Les grands processus éruptifs y côtoient l’exposé de phénomènes moins courants, mais tout aussi (voire plus) spectaculaires que sont les nuées ardentes ou les lacs de laves, le sournois des gaz, sans oublier l’ineffable beauté des paysages volcaniques.

2Curieusement, à trop vouloir rendre accessible ces données à tout un- chacun, la Science y est parfois un peu trop simplifiée. Les enclaves mantelliques (essentiellement nodules de péridotite) deviennent par exemple ainsi de l’olivine (alors qu’elles sont le plus souvent aussi constituées largement d’ortho- et de clinopyroxènes), l’hydromagmatisme (ensemble des processus interactifs eau-magma) est assimilé au phréatomagmatisme (réservé normalement aux seuls cratères d’explosion de type maar). La Roche Tuilière et la Roche Sanadoire, gros dômes de phonolites d’Auvergne deviennent respectivement un dyke et un neck. La chambre magmatique sous le cratère strombolien du schéma de la page 42 aurait sans doute plus sa place sous les volcans à éruptions vulcanienne, peléenne ou plinienne des schémas qui la côtoient. Ignimbrites, strato-volcans, maars sont aussi assez largement ignorés, comme si la méso-échelle volcanique était la plus pertinente, du moins la plus médiatique. Plus de questions, parmi d’autres, devraient sans doute aussi concerner l’hypothétique volcan de la fresque néolithique de Catal Höyük ? Mais ces détails n’enlèvent rien au merveilleux « du volcan », ni à la large qualité didactique de l’ouvrage où les bouches de l’Enfer restent lieu d’aventure, de fascination, mais aussi de Science, rendue accessible et agréable à lire…

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-François Pastre, « Jacques-Marie Bardintzeff, Les volcans », Quaternaire, vol. 16/4 | 2005, 353.

Référence électronique

Jean-François Pastre, « Jacques-Marie Bardintzeff, Les volcans », Quaternaire [En ligne], vol. 16/4 | 2005, mis en ligne le 31 mai 2014, consulté le 17 octobre 2017. URL : http://quaternaire.revues.org/553

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Association française pour l’étude du Quaternaire
  • Revues.org