Navigation – Plan du site
Articles originaux

Les microfaciès du tuf calcaire éemien (SIM 5e) de Caours (Somme, France) : éléments d'analyse paléoécologique du dernier interglaciaire

The microfacies of the eemian Caours tufa (Somme, France, MIS 5e): data to a palaeoecological analysis of the last interglacial
The microfacies of the eemian Caours tufa (Somme, France, MIS 5e): data to a palaeoecological analysis of the last interglacial
Julie Dabkowski, Pierre Antoine, Nicole Limondin-Lozouet, Christine Chaussé et Pierre Carbonel
p. 127-137

Résumés

Les tufs calcaires constituent des enregistrements clés pour l'étude de l'évolution climatique et des réponses environnementales au cours des inter­glaciaires pléistocènes en Europe de l'Ouest. Dans ce cadre, l'étude pétrographique de 34 lames minces de la séquence de tuf du début du Pléistocène supérieur de Caours a été comparée à d'autres données paléoécologiques telles que les faunes de mollusques et d'ostracodes et aux résultats d'analyses sédimentologiques. A la base, les dépôts fluviatiles fins, détritiques, traduisent dans leur partie supérieure le passage aux conditions interglaciaires. La construction du massif de tuf qui suit, résulte de la précipitation de calcite par des cyanobactéries des genres fossiles Broutinella, Ponsella et Ponsinella. Les deux premiers sont responsables de la construction de stromatolithes, bien cristallisés, associés aux zones de chenal. Broutinella intervient égale­ment dans la construction de tuf en dôme de type « chou-fleur », présent dans les milieux toujours en eau, dominés par des faunes de mollusques aqua­tiques et d'ostracodes. Ponsinella est à l'origine d'un faciès « mille-feuille », associé à de nombreux épisodes d'assèchement et à une malacofaune à dominante terrestre. La diversité des faciès et des encroûtements et leur comparaison avec les biomarqueurs, notamment malacologiques, soulignent des variations environnementales intervenues au cours de l'interglaciaire 5e.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Julie Dabkowski, Pierre Antoine, Nicole Limondin-Lozouet, Christine Chaussé et Pierre Carbonel, « Les microfaciès du tuf calcaire éemien (SIM 5e) de Caours (Somme, France) : éléments d'analyse paléoécologique du dernier interglaciaire », Quaternaire, vol. 21/2 | 2010, 127-137.

Référence électronique

Julie Dabkowski, Pierre Antoine, Nicole Limondin-Lozouet, Christine Chaussé et Pierre Carbonel, « Les microfaciès du tuf calcaire éemien (SIM 5e) de Caours (Somme, France) : éléments d'analyse paléoécologique du dernier interglaciaire », Quaternaire [En ligne], vol. 21/2 | 2010, mis en ligne le 01 juin 2013, consulté le 26 juin 2017. URL : http://quaternaire.revues.org/5499 ; DOI : 10.4000/quaternaire.5499

Haut de page

Auteurs

Julie Dabkowski

Département de Préhistoire du Muséum National d'Histoire Naturelle, UMR 5198, Institut de Paléontologie Humaine, 1 rue R.-Panhard 75013 PARIS. Courriel : dabkowski@mnhn.fr
Laboratoire de Géographie Physique, UMR 8591, 1 place A.-Briand, 92195 MEUDON cedex

Articles du même auteur

Pierre Antoine

Laboratoire de Géographie Physique, UMR 8591, 1 place A.-Briand, 92195 MEUDON cedex

Articles du même auteur

Nicole Limondin-Lozouet

Articles du même auteur

Christine Chaussé

Articles du même auteur

Pierre Carbonel

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Association française pour l’étude du Quaternaire
  • Revues.org