Navigation – Plan du site

Évolution des peuplements mammaliens en Europe du Nord-Ouest durant le Pléistocène moyen et supérieur. Le cas de la France septentrionale

Evolution of the mammal settlements in North-West Europe during Middle and Upper Pleistocene. The case of Northern France
Patrick Auguste
p. 527-550

Résumés

La France septentrionale constitue durant le Pléistocène moyen et supérieur un carrefour biogéographique à l’échelle européenne où les influences directes des variations climatiques et environnementales cycliques sont particulièrement bien enregistrées. De nombreux gisements paléolithiques et paléontologiques ayant livré des vestiges de grande faune mammalienne jalonnent cette région depuis environ un million d’années jusqu’à la fin du Pléistocène. Les associations de grands mammifères identifiées présentent l’intérêt d’être bien datées et replacées dans un contexte paléoécologique cohérent. Cette présente synthèse est la première à être réalisée pour le Pléistocène moyen et supérieur en France septentrionale. Vingt-huit gisements ont été sélectionnés et soixante-huit taxons ont été pris en compte. Il est ainsi possible de suivre la dynamique de renouvellement des différents taxons durant cette période, mais également de proposer un scénario global permettant d’interpréter la récurrence des grandes associations fauniques analysées. Au moins huit événements majeurs de renouvellements de faune ont été identifiés et bien caractérisés et datés assez précisément. Ceux-ci surviennent soit au début, soit au cours des stades isotopiques 15, 11, 8, 7c, 6, 5e, 4/3 et 2. Ce sont surtout les herbivores qui sont les plus informatifs, ceux-ci étant directement tributaires des modifications de la végétation induites par les changements climatiques de faibles ou fortes amplitudes. Un impact régulateur des mégaherbivores et des animaux de taille plus modeste au sein des différents écosystèmes mis en évidence suivant les phases climatiques est envisagé, celui-ci s’inscrit bien dans le modèle du fonctionnement des systèmes complexes que constituaient les biomes pléistocènes. Le constat établi pour la France septentrionale s’insère parfaitement dans le cadre plus élargi de l’Europe du Nord-Ouest, mettant en exergue l’unité paléobiogéographique de cette région.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Patrick Auguste, « Évolution des peuplements mammaliens en Europe du Nord-Ouest durant le Pléistocène moyen et supérieur. Le cas de la France septentrionale », Quaternaire, vol. 20/4 | 2009, 527-550.

Référence électronique

Patrick Auguste, « Évolution des peuplements mammaliens en Europe du Nord-Ouest durant le Pléistocène moyen et supérieur. Le cas de la France septentrionale », Quaternaire [En ligne], vol. 20/4 | 2009, mis en ligne le 01 décembre 2012, consulté le 19 août 2017. URL : http://quaternaire.revues.org/5361 ; DOI : 10.4000/quaternaire.5361

Haut de page

Auteur

Patrick Auguste

UMR CNRS 8157, Laboratoire Géosystèmes, Université Lille 1, bâtiment SN 5, 59655 Villeneuve d’Ascq cedex, France. Courriel : patrick.auguste@univ-lille1.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Association française pour l’étude du Quaternaire
  • Revues.org