Navigation – Plan du site

Biochronologie et grands mammifères au Pléistocène moyen et supérieur en Europe occidentale : l’apport des Canidés, des Ursidés et des Carnivores en général

Biochronology and large mammals of the Middle and the Upper Pleistocene in Western Europe: the contribution of ursids, canids and of carnivores in general
Alain Argant
p. 467-480

Résumés

La biochronologie des Carnivores est une réalité. Un exemple, celui de la population des Canis lupus de Romain-la-Roche (Doubs) illustre l’utilisation des Canidés. Le second exemple de la population d’Ursus spelaeus d’Azé 1-3 (Saône-et-Loire) montre tout l’intérêt de la biochronologie des Ursidés. Ces résultats biochronologiques sont discutés à la lumière de tous les éléments de datation obtenus par ailleurs. On peut utiliser certaines populations de Carnivores moyennant un certain nombre de conditions favorables qui doivent être réunies.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Alain Argant, « Biochronologie et grands mammifères au Pléistocène moyen et supérieur en Europe occidentale : l’apport des Canidés, des Ursidés et des Carnivores en général », Quaternaire, vol. 20/4 | 2009, 467-480.

Référence électronique

Alain Argant, « Biochronologie et grands mammifères au Pléistocène moyen et supérieur en Europe occidentale : l’apport des Canidés, des Ursidés et des Carnivores en général », Quaternaire [En ligne], vol. 20/4 | 2009, mis en ligne le 01 décembre 2012, consulté le 19 septembre 2017. URL : http://quaternaire.revues.org/5334 ; DOI : 10.4000/quaternaire.5334

Haut de page

Auteur

Alain Argant

LAMPEA, UMR 6636 CNRS, Institut Dolomieu, 15 rue Maurice Gignoux, 38 031 GRENOBLE Cedex. Courriel : a.argant@wanadoo.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Association française pour l’étude du Quaternaire
  • Revues.org