Navigation – Plan du site

Avant-propos

Dominique Cliquet et Jean-Pierre Lautridou
p. 273

Texte intégral

1La dernière synthèse sur le Quaternaire de Normandie a fait l’objet d’un bulletin de l’AFEQ en 2003. Elle portait surtout sur les apports de la biostratigraphie dans la vallée de la Seine et sur le bilan des différents types de datations. Depuis, les recherches ont continué, et apporté de nouveaux résultats, fruits d’une synergie entre préhistoriens, stratigraphes, physiciens et environnementalistes, oeuvrant dans le cadre du projet collectif de recherche « les Premiers Hommes en Normandie ». Ce projet s’inscrit dans l’interdisciplinarité inhérente à l’étude des premiers peuplements d’Europe occidentale.

2Les nouveaux apports de la chronostratigraphie, la constitution d’un cadre chronologique fondé sur les datations absolues et la mise en évidence de nouvelles occupations humaines illustrées par des structures tangibles (amas de produits lithiques) et des industries qui sont souvent à l’origine des programmes mis en oeuvre, nous ont amenés à organiser une excursion de l’AFEQ en mai 2006, en Haute et en Basse-Normandie, et à proposer une nouvelle publication des principaux résultats enregistrés. En effet, les travaux engagés dans la vallée de la Seine (Saint-Pierre-lès-Elbeuf), dans le bassin de Carentan et sur le littoral du Cotentin (thèse de Sylvie Coutard sur le Val de Saire) et à l’est de Cherbourg, nous permettent de mieux appréhender les environnements cénozoïques et plus particulièrement quaternaires.

3Ces investigations nous ont aussi offert l’opportunité d’engager l’analyse des ateliers d’outils bifaciaux de l’espace d’Ecouché (Orne), qui comptent parmi les dernières manifestations des néandertaliens en Normandie et de procéder à la révision du site d’Épouville dans le Pays de Caux (thèse de Caroline Guette- Marsac sur les industries du Pays de Caux, à l’est du Havre) et de son évolution au cours du Pléistocène supérieur. Il nous est apparu incontournable de laisser une place importante à l’Homme dans ce numéro, un des acteurs principaux, en d’autres termes, une des composantes essentielles du grand puzzle quaternaire.

Les auteurs remercient les différents relecteurs qui ont contribué à l’amélioration des manuscrits et plus particulièrement Laure Dédouit (Service régional de l’archéologie de Basse-Normandie) et Jean-Pierre Coutard, ainsi que Bertrand Fauq (Service régional de l’archéologie de Basse-Normandie) pour la reprise de l’iconographie.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Dominique Cliquet et Jean-Pierre Lautridou, « Avant-propos », Quaternaire, vol. 20/3 | 2009, 273.

Référence électronique

Dominique Cliquet et Jean-Pierre Lautridou, « Avant-propos », Quaternaire [En ligne], vol. 20/3 | 2009, mis en ligne le 24 novembre 2009, consulté le 27 avril 2017. URL : http://quaternaire.revues.org/5210

Haut de page

Auteurs

Dominique Cliquet

Articles du même auteur

Jean-Pierre Lautridou

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Association française pour l’étude du Quaternaire
  • Revues.org