Navigation – Plan du site
Comptes rendus d'ouvrages

Hervé Cubizolle, Paléoenvironnements

Vincent Lebreton
p. 265-266
Référence(s) :

Hervé Cubizolle, Paléoenvironnements, Collection U Géographie, Armand Colin, Paris, 2009, 272 p. (97 figures, 34 photos, ISBN : 978-2-200-34606-5. Prix : 27 €).

Texte intégral

1L’alternance des cycles climatiques glaciaire-interglaciaire caractérise le Quaternaire. Les changements environnementaux traduisent la réponse des écosystèmes à cette variabilité climatique enregistrée depuis plus de deux millions d’années. L’impact des activités humaines sur les milieux n’est perceptible qu’à partir du Néolithique et vient se superposer aux effets du réchauffement climatique holocène. La caractérisation spatiale et chronologique de ces environnements du passé est une problématique au cœur des recherches en géologie du quaternaire et en archéologie/préhistoire. Des champs disciplinaires se sont développés pour étudier les flores et les faunes et caractériser et dater les sédiments. Ce nouvel ouvrage publié chez Armand Colin est particulièrement destiné aux étudiants des universités de Licence et Master en sciences de la terre, géographie ou archéologie souhaitant acquérir un socle commun de connaissances et de compétences sur les paléoenvironnements. On peut regretter le parti pris de l’auteur, toutefois argumenté dans l’introduction, de focaliser la présentation des paléoenvironnements en se limitant au Quaternaire récent avec les 25 derniers millénaires couvrant la fin de la glaciation würmienne et le Postglaciaire. Une analyse des paléoenvironnements aurait pu justifier un chapitre supplémentaire inscrivant la problématique sur le temps long quaternaire, notamment en caractérisent des interglaciaires hors action de l’Homme. De même, si le choix de la terminologie se comprend au vu des exemples régionaux présentés en appui des principales notions, un tableau de corrélation des systèmes de glaciations selon les continents en relation avec la stratigraphie isotopique permettrait de généraliser le contexte d’étude des paléoenvironnements.

2L’ouvrage, richement illustré, s’attache à présenter en 10 chapitres les principales méthodes d’étude des formations sédimentaires et les potentiels et limites des marqueurs biologiques et chimiques permettant de reconstituer les écosystèmes anciens. Cette approche est résolument pragmatique, partant des missions d’études et de prélèvements sur le terrain, se poursuivant ensuite au laboratoire avec l’acquisition des données analytiques, et se terminant sur les aspects interprétatifs et la dimension transdisciplinaire permettant de répondre aux problématiques paléoenvironnementales auxquelles sont confrontés les chercheurs. La lecture est facile et les figures sont judicieusement choisies pour soutenir l’écrit. Seule la contribution des séquences marines à l’étude des paléoenvironnements continentaux a été ignorée par l’auteur. C’est dommage au vu du nombre de publications internationales en augmentation constante présentant des modèles très haute résolution et chronologiquement long des mécanismes de la variabilité climatique et des changements environne-mentaux globaux (Atlantique Nord et continent européen par exemple). La présentation des disciplines paléoécologiques, en relevant les points forts et les faiblesses de chacune, établit clairement la nécessité d’entreprendre des analyses multi- et transdisciplinaires pour ébaucher des reconstitutions fiables des environnements du passé. Ce concept fondamental est illustré par une étude de cas sur l’évolution des paléoenvironnements depuis 25 000 ans dans le Massif Central oriental, fondée sur le croisement des données pour une approche intégrée et synthétique.

3Il est certain que les étudiants trouveront dans cet ouvrage une synthèse très concise des données conceptuelles et méthodologiques devant être maîtrisées pour comprendre l’avancement des recherches actuelles dans le domaine des paléoenvironnements. L’index permet de trouver directement un complément d’information à un cours. De même, le glossaire donne des définitions simples et claires de la terminologie la plus usitée par les chercheurs dans chacune de leur discipline. La traduction anglaise de ces termes spécialisés est judicieuse pour les étudiants approfondissant certains sujets par la lecture d’article publié dans des revues internationales. La liste bibliographique, avec le sériage ouvrage spécialisé / ouvrage généraliste, est également appréciable. Bref, plus d'excuses au moment des évaluations de module d'enseignement sur les paléoenvironnements!

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Vincent Lebreton, « Hervé Cubizolle, Paléoenvironnements », Quaternaire, vol. 20/2 | 2009, 265-266.

Référence électronique

Vincent Lebreton, « Hervé Cubizolle, Paléoenvironnements », Quaternaire [En ligne], vol. 20/2 | 2009, mis en ligne le 30 juillet 2009, consulté le 24 mai 2017. URL : http://quaternaire.revues.org/5200

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Association française pour l’étude du Quaternaire
  • Revues.org