Navigation – Plan du site
Articles originaux

Terrasses et épandages alluviaux antérieurs au riss/saalien, à la périphérie nord-ouest des Vosges, France

Pre-saalian/riss terraces and alluvial fans on the NW margin of the Vosges mountains, France
Serge Occhietti et Emmanuelle Kulinicz
p. 93-116

Résumés

Entre Sarrebourg et Épinal, à la périphérie nord-ouest des Vosges, de nombreux dépôts anciens ont été décrits sous des appellations variées, avec des âges attribués allant du Mindel au Pliocène. L’inventaire systématique de ces données, complété par des levés de terrain, a permis de différencier plusieurs faciès et formes de relief dont le sommet est à une altitude relative supérieure à 60 m par rapport aux basses terrasses actuelles. Les dépôts comprennent des alluvions grossières à galets, des graviers peu classés, des sables et parfois des lentilles de silt sableux blanc. Les structures sédimentaires, relativement perturbées par le tassement dû à la dissolution ou à l’altération d’une partie du matériel initial, sont à stratification en faisceaux arqués, avec des structures d’affaissement, de cryoturbation et parfois de chenalisation. Le matériel grossier est composé en majorité de quartz et quartzite provenant du Conglomérat principal du Buntsandstein, avec des galets très altérés de grès et exceptionnellement de granite. Le matériel est globalement très lessivé. Une couverture silteuse, de un à plusieurs mètres d’épaisseur, coiffe ces unités. Ces formations anciennes sont associées à plusieurs types de formes construites : un épandage fluvioglaciaire en terrasse (Épinal, Moselle) prolongé en aval par des lambeaux de terrasse (Charmes), des lambeaux de cônes latéraux et de terrasses (vallée de la Meurthe) et des épandages de piémont en inversion de relief (Tanconville - Cirey-sur-Vezouze, Arentèle et Mortagne). L’origine fluvioglaciaire de ces derniers reste à démontrer en raison de la quasi absence, originelle ou due à l’altération, de matériel provenant du socle cristallin des Vosges. Un âge minimal Mindel/Elstérien (fin du stade OIS 12) est attribué à la terrasse fluvioglaciaire d’Épinal d’altitude relative de +60 m. Les épandages de piémont à 80 m d’altitude relative, blanchis dans les lithozones inférieures, sont très probablement plus anciens, ils pourraient dater du stade glaciaire OIS 16 du Cromérien.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Serge Occhietti et Emmanuelle Kulinicz, « Terrasses et épandages alluviaux antérieurs au riss/saalien, à la périphérie nord-ouest des Vosges, France », Quaternaire, vol. 20/1 | 2009, 93-116.

Référence électronique

Serge Occhietti et Emmanuelle Kulinicz, « Terrasses et épandages alluviaux antérieurs au riss/saalien, à la périphérie nord-ouest des Vosges, France », Quaternaire [En ligne], vol. 20/1 | 2009, mis en ligne le 01 mars 2012, consulté le 18 août 2017. URL : http://quaternaire.revues.org/5059 ; DOI : 10.4000/quaternaire.5059

Haut de page

Auteurs

Serge Occhietti

CERPA, Université Nancy 2, 3 place Godefroy de Bouillon, BP 3097, 54015 Nancy, France. Courriel : serge.occhietti@gmail.com
Département de géographie, UQAM, CP 8888 Centre–ville, Montréal, QC, H3C 3P8 Canada.

Articles du même auteur

Emmanuelle Kulinicz

CERPA, Université Nancy 2, 3 place Godefroy de Bouillon, BP 3097, 54015 Nancy, France.

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Association française pour l’étude du Quaternaire
  • Revues.org