Navigation – Plan du site

The Heidelberg Drilling Project (Upper Rhine Graben, Germany)

Le projet de forage « Heidelberg » (Fossé Rhénan, Allemagne)
Dietrich Ellwanger, G. Gabriel, C. Hoselmann, J. Lämmermann-Barthel et M. Weidenfeller
p. 191-199

Résumés

Le bassin d’Heidelberg présente une des successions de dépôts quaternaires non consolidés les plus épaisses d’Europe continentale moyenne et certainement la succession la plus épaisse du géosystème Rhin, connectant les Alpes, le graben du Rhin, la Mer du Nord et la Manche. Des géosystèmes locaux, avec en premier lieu celui du Neckar, contribuent également au remplissage du bassin. La subsidence plus ou moins continue de cette partie du graben du Rhin durant toute son histoire cénozoïque, mais en particulier durant les derniers millions d’années, a conduit à la mise en place d’une succession d’environnements fluviaux et lacustres de différentes provenances. Cette archive ne contient pas seulement différents proxies de l’évolution climatique durant le Plio-Quaternaire, mais également des signaux des processus géodynamiques controlés par le climat et la tectonique.
Différentes activités pré-projet menées durant ces dernières années ont montré la faisabilité d’un programme de recherche important qui a pris corps autour d’un projet de carottage profond prévue pour commencer à la fin 2005. Les différentes techniques d’analyse de faciès, d’exploration géophysique, de géochronologie, de modélisation du climat et de la tectonique, prévues pour être intégrées dans un modèle compréhensif d’évolution 3D, permettront de lire et de comprendre l’archive d’Heidelberg. Les résultats escomptés ne contribueront pas seulement à documenter les aspects paléoclimatiques et néotectoniques, mais fourniront également un apport méthodologique pour l´appréhension des géosystèmes complexes. Des retombées importantes sont également attendues par rapport aux usages sociaux et à la gestion des géo-environnements, en ce qui concerne l’énergie géothermique, l’hydrogéologie et la maîtrise des pollutions dans une région très industrialisée, sensible aux modifications climatiques et au risque sismique.
Le projet sera mis en œuvre grâce à une coopération de l’Institut GGA pour les Géosciences appliquées de Hanovre et les services géologiques des trois Länder recouvrant le bassin d’Heidelberg (Baden-Württemberg, Hesse, Rhénanie-Palatinat). Cet article expose le projet, présente quelques résultats préliminaires ou recherches pré-projets et propose des opportunités de collaboration.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Dietrich Ellwanger, G. Gabriel, C. Hoselmann, J. Lämmermann-Barthel et M. Weidenfeller, « The Heidelberg Drilling Project (Upper Rhine Graben, Germany) », Quaternaire, vol. 16/3 | 2005, 191-199.

Référence électronique

Dietrich Ellwanger, G. Gabriel, C. Hoselmann, J. Lämmermann-Barthel et M. Weidenfeller, « The Heidelberg Drilling Project (Upper Rhine Graben, Germany) », Quaternaire [En ligne], vol. 16/3 | 2005, mis en ligne le 27 octobre 2014, consulté le 17 août 2017. URL : http://quaternaire.revues.org/406 ; DOI : 10.4000/quaternaire.406

Haut de page

Auteurs

Dietrich Ellwanger

Regierungspräsidium Freiburg, Landesamt für Geologie, Rohstoffe und Bergbau, Albertstraße 5, 79104 Freiburg im Breisgau, Germany, dietrich.ellwanger@rpf.bwl.de, 0049-(0)761-55 90 239

G. Gabriel

Leibniz Institute for Applied Geosciences, Hannover

C. Hoselmann

Hessisches Landesamt für Umwelt und Geologie, Wiesbaden

J. Lämmermann-Barthel

Institute of Applied Geosciences, Technical University of Darmstadt

M. Weidenfeller

Landesamt für Geologie und Bergbau Rheinland-Pfalz, Mainz-Hechtsheim

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Association française pour l’étude du Quaternaire
  • Revues.org