Navigation – Plan du site
Articles originaux

Datation des sédiments quaternaires par luminescence stimulée optiquement : un état de la question

Dating of Quaternary Sediments by Optically Stimulated Luminescence: A Review
Norbert Mercier
p. 15-204

Résumés

Au cours des vingt dernières années, la datation des sédiments par luminescence stimulée optiquement (OSL pour Optically Stimulated Luminescence) s’est grandement développée : de nombreuses applications ont été réalisées sur des dépôts d’origines variées, en parallèle d’efforts méthodologiques soutenus. Ces études ont conduit à définir pour les différents types de minéraux, plusieurs approches et protocoles de détermination de l’âge dont la fiabilité a été évaluée au fil du temps. Dans cet article, nous proposons de faire un historique de ces différentes approches et de les expliciter succinctement, en insistant sur leurs avantages respectifs, leurs limitations ainsi qu’en exposant les hypothèses qui les soutendent. Les développements les plus récents qui sont en cours d’évaluation et les espoirs qu’ils suscitent, seront aussi exposés.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Norbert Mercier, « Datation des sédiments quaternaires par luminescence stimulée optiquement : un état de la question », Quaternaire, vol. 19/3 | 2008, 15-204.

Référence électronique

Norbert Mercier, « Datation des sédiments quaternaires par luminescence stimulée optiquement : un état de la question », Quaternaire [En ligne], vol. 19/3 | 2008, mis en ligne le 01 septembre 2011, consulté le 21 septembre 2017. URL : http://quaternaire.revues.org/3932 ; DOI : 10.4000/quaternaire.3932

Haut de page

Auteur

Norbert Mercier

Institut de Recherche sur les Archéomatériaux, UMR 5060 CNRS - Université de Bordeaux. Centre de Recherche en Physique Appliquée à l’Archéologie (CRP2A). Maison de l’Archéologie, 33607 Pessac Cedex, France. norbert.mercier@u-bordeaux3.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Association française pour l’étude du Quaternaire
  • Revues.org