Navigation – Plan du site

L'évolution holocène de la végétation des monts de la Madeleine, du Forez, du Livradois et du Pilat (Massif Central oriental, France) : l'apport d'une nouvelle série d'analyses palynologiques

A new step towards a synthesis of the Holocene history of the vegetation of the Monts de la Madeleine, Forez, Livradois and Pilat (Eastern Massif central, France)
Jacqueline Argant et Hervé Cubizolle
p. 119-142

Résumés

La partie granitique du Massif central oriental est riche en tourbières et marais. Dans cette région, les conditions physiques sont globalement favorables à la turfigenèse : pluviométrie importante – 1000 à 1500 mm selon les secteurs au-dessus de 1000 m d’altitude - et précipitations assez bien réparties sur l’année, sections de vallons et de vallées à pente modérée à douce notamment en tête de réseau hydrographique, grand nombre de formes en creux associées aux modelés glaciaires et périglaciaires, substratum granitique imperméable, formations superficielles comportant des faciès riches en fines et des niveaux compactés. Des études nombreuses réalisées au cours des soixante dernières années apportent un lot de renseignements important sur l'histoire de la végétation du Tardiglaciaire à l'Holocène. Cependant, les plus anciennes n'ont pas la précision des études actuelles et manquent de repères chronologiques absolus. Une partie des études plus récentes n'est pas encore publiée. Quatre nouvelles analyses polliniques, réparties sur quatre massifs, sont présentées ici. Elles s'inscrivent dans un projet de recensement des sites tourbeux afin de dater le début de la turfigenèse dans la plupart d'entre eux et d'évaluer le rôle éventuel de l'homme dans le processus. Etayées par 32 dates 14C, leur intérêt majeur est de préciser les données jusqu'alors disponibles sur cette région. Si l'évolution holocène de la végétation est globalement similaire à celle déjà connue pour l'ensemble du Massif central, le Massif du Pilat se distingue par un comportement du hêtre et du sapin nettement différent de ce qu'il est dans les autres secteurs. Un autre apport de cette étude est la confirmation d'une emprise de l'homme relativement précoce sur les formations végétales de ces moyennes montagnes, à partir de la charnière Atlantique-Subboréal, au Néolithique moyen, autour de 5500 cal.BP. Cette mise en évidence de l'action humaine s'appuie entre autres sur de nombreuses datations radiocarbone, calages chronologiques qui font défaut à beaucoup des études antérieures et contribue utilement à la connaissance de l'occupation passée de la moyenne montagne.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jacqueline Argant et Hervé Cubizolle, « L'évolution holocène de la végétation des monts de la Madeleine, du Forez, du Livradois et du Pilat (Massif Central oriental, France) : l'apport d'une nouvelle série d'analyses palynologiques », Quaternaire, vol. 16/2 | 2005, 119-142.

Référence électronique

Jacqueline Argant et Hervé Cubizolle, « L'évolution holocène de la végétation des monts de la Madeleine, du Forez, du Livradois et du Pilat (Massif Central oriental, France) : l'apport d'une nouvelle série d'analyses palynologiques », Quaternaire [En ligne], vol. 16/2 | 2005, mis en ligne le 01 juin 2008, consulté le 25 mars 2017. URL : http://quaternaire.revues.org/359 ; DOI : 10.4000/quaternaire.359

Haut de page

Auteurs

Jacqueline Argant

UMR 6636 - ESEP, Grenoble et ARPA, UFR des Sciences de la Terre, Université Lyon I, 2 rue Raphaël Dubois, 69622 VILLEURBANNE cedex. E-mail : j.argant@wanadoo.fr

Articles du même auteur

Hervé Cubizolle

UMR 5600 CNRS, CRENAM, Université Jean Monnet, 6, rue Basse des Rives, 42023 SAINT-ETIENNE cedex 2. E-mail : herve.cubizolle@univ-st-etienne.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Association française pour l’étude du Quaternaire
  • Revues.org