Navigation – Plan du site

Les variations paléoenvironnementales de 1000 avant à 1000 après J.C. et la question des « optima » climatiques de l’Antiquité tardive et du Moyen Âge sur le piémont des Alpes du nord à Colletière, lac de Paladru, France

Paleoenvironmental variations from 1000 BC to 1000 AD and late Antiquity and medieval climatic optima on northwestern Alps piedmont at Colletière, Paladru lake, France
Jacques-Léopold Brochier, Jean-Luc Borel et Jean-Claude Druart
p. 253-270

Résumés

L’étude pluridisciplinaire (sédimentologie, analyse d’image à l’ordinateur, algologie, palynologie) conduite sur une séquence microlaminée de craies lacustres, prélevée sur le site archéologique médiéval immergé de Colletière (lac de Paladru, près de Grenoble), permet de reconstituer les variations hydrologiques et climatiques de 1000 avant J.C. à 1000 après J.C. sur le piémont des Préalpes occidentales françaises. Les fluctuations bathymétriques peuvent être identifiées avec un haut niveau de résolution chronologique. Sont notés trois importants mouvements régressifs, de 890-895 à 1040 ap. J.C. (entrecoupé d’un court épisode transgressif), de 500/400 à 750-700. ap. J.C., aux IXe-Xe siècles av. J.C., et une longue période à niveaux globalement hauts du lac, du Ve-VIe siècles av. J.C. au IVe-Ve siècles ap. J.C. L’influence anthropique se manifeste faiblement au Bronze Final puis disparaît totalement durant les deux Ages du Fer et la période gallo-romaine. Les témoignages d’activités humaines sur le bassin versant du lac s’amplifient entre les Ve et VIIIe siècles de notre ère, puis culminent vers l’An Mil. La confrontation des données recueillies entre Rhône et Alpes dans les milieux lacustres, fluviaux et terrestres, conduit à mieux apprécier les effets du climat sur chacun d’eux. L’amélioration climatique centrée sur 500 ap. J.C. (l’optimum de l’Antiquité tardive), et celle de l’an Mil après J.C. (l’optimum médiéval) sont plus particulièrement examinées. Celle qui couvre la fin du haut Moyen Âge, de 890 à 1040 a. J.C., se révèle plus prononcée dans ses conséquences sur les milieux continentaux, cela étant aussi le résultat des conditions climatiques qui l’ont précédé, un résultat d’effets successifs. Le rythme et l’ordre des évènements sont aussi importants que le caractère propre de chacun.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jacques-Léopold Brochier, Jean-Luc Borel et Jean-Claude Druart, « Les variations paléoenvironnementales de 1000 avant à 1000 après J.C. et la question des « optima » climatiques de l’Antiquité tardive et du Moyen Âge sur le piémont des Alpes du nord à Colletière, lac de Paladru, France », Quaternaire, vol. 18/3 | 2007, 253-270.

Référence électronique

Jacques-Léopold Brochier, Jean-Luc Borel et Jean-Claude Druart, « Les variations paléoenvironnementales de 1000 avant à 1000 après J.C. et la question des « optima » climatiques de l’Antiquité tardive et du Moyen Âge sur le piémont des Alpes du nord à Colletière, lac de Paladru, France », Quaternaire [En ligne], vol. 18/3 | 2007, mis en ligne le 01 septembre 2010, consulté le 26 avril 2017. URL : http://quaternaire.revues.org/1125 ; DOI : 10.4000/quaternaire.1125

Haut de page

Auteurs

Jacques-Léopold Brochier

Centre d’Archéologie Préhistorique de Valence, UMR 5138 du CNRS. E-mail : cap.valence@wanadoo.fr

Articles du même auteur

Jean-Luc Borel

Université Joseph Fourier, Biologie Alpine, Grenoble. E-mail : boreljl@wanadoo.fr

Jean-Claude Druart

INRA station d’Hydrobiologie, Thonon. E-mail : druart@thonon.inra.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Association française pour l’étude du Quaternaire
  • Revues.org