Navigation – Plan du site

Advantages and limits of radiocarbon dating applied to peat inception during the end of the Lateglacial and the Holocene: the example of mires in the Eastern Massif Central (France)

Intérêts et limites de la datation par le radiocarbone pour le calage chronologique de l'apparition des tourbières à la fin du Tardiglaciaire et au début de l'Holocène : l'exemple du démarrage de la turfigenèse dans le Massif Central oriental (France)
Hervé Cubizolle, Pierre Bonnel, Christine Oberlin, Arnaud Tourman et Jérôme Porteret
p. 187-208

Résumés

L’apparition des tourbières au cours des 12000 dernières années est révélatrice de changements environnementaux importants, tant d’origine climatique que d’origine anthropique. Aussi, est-il fondamental, dans le but d’une reconstitution paléoenvironnementale, de pouvoir caler chronologiquement le démarrage de la turfigenèse sur un grand nombre de sites. La répartition dans le temps des dates obtenues peut ensuite être confrontée aux données géomorphologiques, paléoécologiques et archéologiques locales et régionales pour tenter de retracer l’évolution des paysages et des sociétés humaines qui les ont façonnés. Néanmoins, si la datation par le radiocarbone est l’outil le plus adapté au travail de calage chronologique des couches basales des tourbières, l’entreprise est complexe et pose un certain nombre de problèmes méthodologiques très rarement abordés dans la bibliographie. Une première difficulté est d’identifier le faciès qui, sur la stratigraphie, matérialise le démarrage de la turfigenèse. Il convient ensuite de déterminer le ou les secteurs de la tourbière où la tourbe a commencé à s’accumuler. Cet article propose une méthode d’échantillonnage des couches basales de tourbe fondée sur un travail minutieux de restitution des stratigraphies couplé à des analyses sédimentologiques et à des examens micromorphologiques. Cinq sites pilotes ont été retenus: trois tourbières bombées et deux tourbières basses. Parmi les résultats notables de l’étude, on insistera sur l’apport de l’analyse micromorphologique. Par ailleurs, le grand nombre de datations par le radiocarbone qui ont été réalisées a permis d’apprécier la précision que l’on est en droit d’attendre d’un tel travail de calage chronologique, une information déterminante avant d’entreprendre la confrontation avec les autres données paléoenvironnementales.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Hervé Cubizolle, Pierre Bonnel, Christine Oberlin, Arnaud Tourman et Jérôme Porteret, « Advantages and limits of radiocarbon dating applied to peat inception during the end of the Lateglacial and the Holocene: the example of mires in the Eastern Massif Central (France) », Quaternaire, vol. 18/2 | 2007, 187-208.

Référence électronique

Hervé Cubizolle, Pierre Bonnel, Christine Oberlin, Arnaud Tourman et Jérôme Porteret, « Advantages and limits of radiocarbon dating applied to peat inception during the end of the Lateglacial and the Holocene: the example of mires in the Eastern Massif Central (France) », Quaternaire [En ligne], vol. 18/2 | 2007, mis en ligne le 01 juin 2010, consulté le 25 juillet 2017. URL : http://quaternaire.revues.org/1049 ; DOI : 10.4000/quaternaire.1049

Haut de page

Auteurs

Hervé Cubizolle

UMR CNRS 5600, CRENAM, 6 rue Basse des Rives, 42023 Saint Etienne cedex 2. E-mail : herve.cubizolle@univ-st-etienne.fr

Articles du même auteur

Pierre Bonnel

UMR CNRS 5600, CRENAM, 6 rue Basse des Rives, 42023 Saint Etienne cedex 2. E-mail : pierre.bonnel@univ-st-etienne.fr

Christine Oberlin

Centre de Datation par le Radiocarbone, Université Claude Bernard, Lyon I, 40 boulevard Niels Bohr, 69622 Villeurbanne Cedex

Articles du même auteur

Arnaud Tourman

UMR CNRS 5600, CRENAM, 6 rue Basse des Rives, 42023 Saint Etienne cedex 2. E-mail : arnaud.tourman@univ-st-etienne.fr

Articles du même auteur

Jérôme Porteret

UMR CNRS 5600, CRENAM, 6 rue Basse des Rives, 42023 Saint Etienne cedex 2. E-mail : jerome.porteret@univ-st-etienne.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Association française pour l’étude du Quaternaire
  • Revues.org